L'épée de vérité de Terry Goodkind, une saga captivante ! tome 2 : La pierre des larmes.


     L’année dernière, je me suis lancée dans la lecture de L’épée de vérité de Terry Goodkind après avoir vu quelques épisodes de l’adaptation de la saga en série télévisée. L’été dernier, j’ai donc lu le tome 1 : la Première leçon du sorcier et j’avais commencé le tome 2 de la saga de Terry Goodkind : La pierre des larmes. Cependant, par manque de temps, j’ai stoppé ma lecture de ce deuxième livre au tiers de l’histoire. Prenant enfin le temps de lire cet été, j’ai choisi de reprendre là où j’en étais dans cette saga. 

      La reprise fut un peu difficile car il fallait que je me rappelle ce qui s’était passé dans le premier tome et dans le début de ce second livre. Je ne voulais absolument pas reprendre La pierre des larmes au tout début. Car ce livre fait 756 pages et que l’écriture est vraiment petite. Ne lisant pas forcément vite et ne lisant pas tous les soirs, il me faut un certain temps pour dévorer ce genre de pavé.

Richard, Zed et Kahlan ont vaincu le tyran Darken Rahl. Cependant, ils n’imaginaient pas que cette victoire allait avoir des conséquences si terribles… Le voile qui sépare le monde des vivants et le royaume des morts est déchiré… Le Gardien est sur le point de le traverser afin d’étendre le royaume des morts sur celui des vivants.
Il faut agir vite ! Pour cela, il faut notamment réunir une certaine pierre portée par une petite fille et le sourcier. Mais ce n’est pas aussi simple… Des mésaventures vont séparer nos héros et compliquer leur tâche de sauver le monde des vivants du Gardien.
Richard doit aussi faire face à une tragique prophétie qui prédit la mort de sa bien-aimée… Richard et Kahlan vont-ils réussir à vivre pleinement leur histoire ? Richard va-t-il prendre les bonnes décisions qui iront contre ses plus grands désirs ?

     L’histoire est toujours aussi prenante et intéressante. On s’attache très vite aux différents personnages. Je me suis énormément inquiétée au sujet de leurs sorts, me demandant sans cesse s’ils vont réussir à déjouer les plans de leurs ennemis. Bon, en y réfléchissant, c’était évident étant donné qu’il y a une dizaine de tome et que je suis qu’au deuxième… Mais combien de fois je me suis sentie impuissante… Je voulais tant les aider mais hélas ce n’était pas possible…
    Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est que l’on suit différentes aventures, vu que les trois personnages se sont séparés. Chaque chapitre suivait un personnage précisément. Les trahisons de compagnons de route ne sont pas visibles par le lecteur et surgissent en même temps pour le personnage et pour nous.
     De plus, pour l’instant, chaque tome de cette saga de l’Epée de vérité se focalise sur une aventure, un problème bien précis. Ce qui permet de ne pas rendre la lecture trop compliquée et donc inintéressante. Ce que j’ai bien apprécié aussi c’est que Terry Goodkind introduit des sujets qui seront ensuite développés dans les prochains tomes, ce qui augmente davantage l’envie de lire les autres tomes. En effet, qui est ce prophète, prisonnier par les sœurs de la Lumière ? Comment ce fait-il qu’il soit un ancêtre de Richard ? 
      Au sujet de la couverture de ce tome, je ne suis pas vraiment fan… en tout cas, ce n’est pas grâce à elle que j’ai eu envie de commencer cette saga de Terry Goodkind. De même, juste après avoir lu les deux premiers tomes, je préfère de loin les livres à l’adaptation en série télévisée. Mais c’est souvent l’avis des lecteurs pour chaque adaptation en film ou en série TV. Par contre, je trouve que la présence d'une carte du territoire au début du livre est une très bonne idée car ça nous permet de nous repérer géographiquement et d'évaluer la distance qui sépare les personnages entre eux.
    En tout cas, j’ai passé un très bon moment durant la lecture de La Pierre des Larmes. Ayant déjà commencé une autre lecture ne faisant pas parti de cette saga, je pense que je vais lire en parallèle (pour une fois, car c’est quelque chose que je n’aime pas vraiment faire) le troisième tome : Le Sang de la Déchirure.
     J’espère que vous apprécierez ou que vous appréciez autant que moi la lecture de ce tome 2 de l’Epée de vérité. Sûr ce, je vous souhaite de très belles lectures !

FICHE TECHNIQUE :


- Titre : L'Epée de vérité, tome 1 : La pierre des larmes
Auteur : Terry GOODKIND
Editeur : France Loisirs
- Paru en octobre 2003
- 756 pages
-  18€20
Extrait : - Quelqu'un approche, dit Richard en ouvrant les yeux.
Assise de l'autre côté du feu de camp, sœur Verna cessa d'écrire dans le petit livre d'habitude passé à sa ceinture.
- Tu as réussi à toucher ton Han ? demanda-t-elle en regardant le jeune homme.
- Non..., avoua-t-il. (Ses jambes lui faisaient un mal de chien, après être restées sans bouger une bonne heure.) Mais je crois malgré tout que quelqu'un approche...
Chaque soir, c'était le même rituel. Assis les yeux fermés, Richard imaginait l'épée sur son fond blanc et tentait d'atteindre cet endroit, à l'intérieur de lui-même, où se cachait prétendument son Han. Jusque-là, il ne l'avait pas trouvé, s'échinant en vain pendant que la sœur l'observait, prenait des notes dans son ouvrage magique ou se concentrait sur son propre pouvoir. Depuis la première nuit, il n'avait plus visualisé le carré noir entouré de blanc, histoire de ne pas retomber dans son cauchemar.
- J'ai peur de ne pas pouvoir toucher mon Han... Je fais de mon mieux, mais ça ne marche pas.
- Combien de fois devrai-je te répéter, Richard, que ça prend du temps? (Verna recommença à écrire.) Tu manques d'entraînement, mais ne te décourage pas, ça finira par venir.
- Sœur Verna, je vous dis que quelqu'un approche.
- Comment peux-tu le savoir, si tu n'as pas touché ton Han?

Partage !

0 petits mots