La Coupe mortelle : le premier tome de La Cité des Ténèbres de Cassandra Clare !




Je voulais absolument lire le tome 1 de la célèbre saga de Cassandra Clare avant la sortie de son adaptation au cinéma aujourd’hui. Comme je savais que beaucoup de monde était dans le même cas que moi, je vous ai proposé ce premier opus en Lecture Commune pour le mois d’octobre. Leah, Margaux et Jany Red ont accepté de me suivre pour mon plus grand plaisir et vous retrouverez d’ailleurs un lien vers leur blog et leur chronique en bas de cet article. Maintenant que la date de sortie en salle est arrivée, il est l’heure de vous faire part de mes impressions sur cette lecture.


Clary assiste à un assassinat et découvre brusquement l’existence du Monde Obscur. Il s’agit d’un univers de fées, de loups-garous et de vampires qui cohabitent avec le monde des humains, mais que personne ne peut voir, sauf elle. Au même moment, sa mère se fait kidnapper. Clary n’a plus le choix : elle demande de l’aide aux Chasseurs d’Ombres, des tueurs de démons… Accompagnée de trois d’entre eux : Isabelle, Alec et le troublant Jace, la jeune fille part à la recherche de la Coupe Mortelle – qui lui servira de monnaie d’échange pour sauver sa mère. Clary traverse des repaires de vampires, chevauche une moto volante, affronte des armées de morts-vivants, des démons sanguinaires, et lève le voile sur son passé…

Je ne vais pas tourner autour du pot, j’ai aimé ma lecture. Vous vous en souvenez peut-être, dans le cadre de mes chroniques littéraires pour NineHank.com, j’avais déjà lu le premier tome de la préquelle de la saga (ma chronique se trouve ici) et j’avais déjà beaucoup aimé l’univers. L’ambiance, les Nephilims, le fonctionnement de l’Institut, tout ça m’était déjà familier et j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver tout ce petit monde à travers une nouvelle intrigue. 

Les personnages ne sont évidemment pas du tout les mêmes, malgré le fait que le schéma soit assez similaire. Nous suivons les aventures de Clary, une ado de 15 ans, qui découvre cet univers fantastique en faisant la connaissance de jeunes chasseurs d’ombres de son âge. Ce nouveau monde lui est révélé petit à petit, de façon à ne pas nous perdre, nous lecteurs qui n’y connaissons rien non plus. L’immersion est donc progressive. C’est assez agréable d’être pris en mains comme ça, et je pense que c’est indispensable pour un roman Young Adult  aussi riche.
 
Les descriptions sont courtes et efficaces, l’univers est bien rempli, les créatures ne tombent pas totalement dans le cliché. Je dirai que Cassandra Clare a su construire un décor attrayant, et même attirant dans ce roman. Plus on nous en dit, et plus on a envie d’en savoir plus ! 

Je trouve les personnages charismatiques. Chacun a sa personnalité propre, avec des forces et des faiblesses. Je les aime bien tous, même les méchants. J’aime aussi le fait que l’auteure ait intégré beaucoup d’humour dans les dialogues. Il y a même parfois des pointes d’autodérision, ce qui me plait bien et donne de la substance aux protagonistes. Toutefois, ils sont encore un peu lisses, presque caricaturaux parfois dans certaines de leurs réactions. Mais je pense espère que leurs caractères vont s’étoffer au fil des tomes. J’aimerai que l’auteure les pousse un peu plus dans leurs retranchements pour les mettre à l’épreuve et pour nous faire voir ce qu’ils ont dans le ventre. J’aimerai aussi que le grand méchant, Valentin, soit un peu plus retord, histoire de mettre un peu plus de piment à l’aventure. (Je suis méchante hein ?! J’aime bien quand les personnages souffrent ! Niak niak !) 

L’intrigue est bien menée, avec beaucoup d’action et un peu de suspens. Les rebondissements sont logiques et cohérents. L’histoire de fond, qu’on découvre au fur et à mesure, est intéressante et apporte beaucoup aux aventures de Clary. Les faits d’il y a 15 ans expliquent et alimentent les faits actuels. J’ai trouvé le tout très bien construit, avec un soin tout particulier apporté au détail qui m’a vraiment plu. 

Je n’ai pas encore donné de réel point négatif à ce premier tome. Pourtant, il y en a bien un, et plus j’y pense, plus il me dérange. J’ai pensé jusqu’à la toute fin de ma lecture que La Coupe mortelle serait un coup de cœur pour moi. Mais les révélations finales (une en particulier) m’ont légèrement carrément déstabilisée. Je ne vais pas vous dire de quoi il s’agit, je ne veux pas gâcher votre lecture. Mais un des grands fils conducteurs du récit est la romance qui nait entre Clary et Jayce. L’auteure prend le temps de la construire, et l’implante soigneusement de l’histoire pour en faire une évidence, et un des points forts de son récit. Or, à la toute fin, une révélation remet tout en cause. J’ai été totalement désappointée et je me suis demandée comment l’écrivain avait pu construire une si jolie idylle avec en tête le sort qu’elle réserve à ses deux personnages. (Je suis sûre que vous qui avez lu le livre, vous voyez de quoi je parle.) Il s’agit peut-être d’un problème de culture (Cassandra Clare étant américaine) ou c’est peut-être moi qui suis trop à cheval sur la morale, mais j’ai trouvé ça complètement déplacé (et très retord pour le coup XD). Et du coup, je suis déçue …
 
Cette révélation choc ne remet pourtant pas en question mon engouement pour la saga et je pense me lancer très prochainement dans la lecture du deuxième tome. J’ai vraiment hâte de voir comment les personnages vont évoluer et d’en savoir plus sur cet univers si particulier. Pour moi, La Coupe Mortelle est un très bon premier roman, qui laisse entrevoir une série de qualité, avec un potentiel énorme. Je la conseille à tous ceux qui souhaitent se plonger dans un roman entrainant et addictif de fantasy !


J'ai lu La Cité des Ténèbres - La Coupe Mortelle en commun avec : 
- Leah de Ma Librairie des Coeurs
- Jany Red de Jany Red Poésies - sa chronique est ici !
- Margaud des Histoires de Margaud - sa chronique est ici !

FICHE TECHNIQUE  

Titre : La Coupe Mortelle  
Saga : La Cité des Ténèbres (tome 1) 
Auteur : Cassandra Clare 
Éditions : Pocket Jeunesse  
Date de parution : 6 novembre 2008
570 pages 
Extrait :  
- Tu plaisantes ! dit le videur en croisant les bras sur son torse massif.
Il baissa les yeux vers le garçon au sweat-shirt rouge et secoua sa tête rasée :
- Tu ne vas pas entrer avec ce machin.
La cinquantaine d'adolescents qui patientaient en file indienne devant le Charivari tendirent l'oreille. L'attente était longue avant d'entrer dans le club, sur­tout le dimanche, et, en général, il ne se passait pas grand-chose dans la file. Les videurs étaient du genre coriace et ne rataient pas ceux qui avaient l'air de chercher la bagarre. Comme tous les autres, Clary Fray, quinze ans, qui était venue avec son meilleur ami, Simon, se pencha pour mieux entendre dans l'espoir qu'un peu d'action surviendrait.
Le gamin brandit l'objet en question au-dessus de sa tête. On aurait dit un pieu en bois, très pointu :
- Allez ! Ça fait partie du costume. Le videur leva un sourcil :
- Ah bon ? Et tu es déguisé en quoi ?

Partage !

6 petits mots

  1. Je ne pense pas lire le livre avant d'aller voir le film, pour le coup :) D'habitude, j'essaye, mais là... Je suis trop pressée d'aller m'installer dans la salle de cinéma pour patienter un peu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que le film te plaira. En tout cas l'univers est hyper bien construit et assez original. Bon film ! :)

      Supprimer
  2. J'ai été voir le film hier soir et je peux te dire que, malgré quelques raccourcis par rapport au livre, il reste assez fidèle.
    Pour ce qui est de la fin, je ne te dirais qu'une chose : lire la suite. Ce truc bizarre prend tout son sens dans les tomes 3 et 4 ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je vais visionner le film très bientôt moi aussi et vous en faire un petit compte rendu ici. ^^
      Raaaaah ! Il va falloir que je lise vite les tomes suivant alors pour savoir ce qui se passent dans les 3 et 4 ! lol

      Supprimer
  3. Ah oui, pour le truc tordu de l'histoire, je me suis dit que ce n'était tout simplement pas possible!! Je ne voulais pas y croire! haha. Mais bon, tu verras bien ce qu'il se passe dans la suite, bonnes lectures! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, pour moi ce n'est pas possible. Je ne VEUX PAS y croire. ^^ Je verrai bien ce qui se passe par la suite. lol

      Supprimer