Oscar et la dame rose d'Eric-Emmanuel Schmitt, un récit bouleversant !


Ce qu’il y a de bien lorsque l’on est en stage auprès d’un professeur de français, c’est que ce dernier nous conseille et nous refile les ouvrages étudiées avec les élèves. C’est ainsi que j’ai découvert Oscar et la dame rose d’Eric-Emmanuel Schmitt. Ma mère avait eu l’occasion de m’en parler une fois après avoir vu le film (que je n’ai pas encore visionné).

Oscar et la dame rose est un recueil de lettres d’un jeune garçon de dix ans et qui est malade. Il vit  l’hôpital, où il reçoit les visites d’une femme qu’il appelle Mamie Rose.
Oscar a dix ans et il vit à l’hôpital. Même si personne n’ose le lui dire, il sait qu’il va mourir. La dame rose, qui le visite et « qui croit au ciel », lui propose, pour qu’il se sente moins seul, d’écrire à Dieu.
Pour commencer, sachez que c’est une lecture très rapide et accessible à tout âge. Si j’ai eu envie de vous faire part de cette lecture c’est tout simplement parce que j’ai été très ému en lisant ce recueil. En effet, Oscar est sur le point de mourir… Il lui reste à peine quinze jours à vivre. Oscar est révolté après son médecin, les infirmières et ses propres parents, tout simplement parce qu’ils ne lui disent pas qu’il va bientôt quitter ce monde où il est tant aimé… seule Mamie Rose est sincère avec lui. Elle lui conseille de rédiger chaque jour une lettre à Dieu, où il doit parler de sa vie, du fait qu’il grandit. En effet, Mamie Rose lui a demandé de faire comme si, chaque jour, il grandissait de dix ans. C’est ainsi que l’on va faire la connaissance d’un Oscar adolescent, d’un Oscar adulte et d’un Oscar retraité.
Je trouve que c’est un ouvrage très poignant. Une leçon de vie ! Oscar nous apprend à être sincères avec nos proches, à profiter de chaque instant qui s’offre à nous. Il nous dit de relativiser, de faire face aux difficultés que l’on rencontre. C’est impressionnant de voir qu’un enfant de dix ans soit aussi mûr, aussi philosophe, aussi sage à son âge.
Ce que j’ai beaucoup aimé c’est sa sincérité mais aussi sa naïveté lorsqu’il s’adresse à Dieu. Naïveté car il n’a pas de connaissances religieuses. Il n’hésite pas à faire part de sa colère envers lui. Et il y a aussi cet humour dans les lettres d’Oscar. Ces phrases qui nous redonnent le sourire et qui nous rend sensible au sort de cet enfant. Difficile justement de retenir ses larmes en lisant l’œuvre d’Eric-Emmanuel Schmitt. Cette tristesse car l’on vient de perdre un ami, un compagnon de lecture, un être auquel nous étions attaché.
En terminant ce livre, j’ai senti son impact sur moi. J’ai senti que j’avais grandi, que j’allais davantage relativiser avec la vie.
Je ne sais pas quoi rajouter à cette chronique car il me semble vous avoir tout dit. A vous maintenant de découvrir ce magnifique ouvrage où les émotions sont garanties ! De mon côté, je vais le proposer à mon compagnon qui lit peu faute de temps.
Sachez, en tout cas, que cet ouvrage est merveilleux et que vous passerez un agréable moment en le lisant.

Sur ce, je vous souhaite de bonnes lectures !

FICHE TECHNIQUE : 

Titre : Oscar et la dame rose
Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
Éditions : Magnard  
Date de parution : 2006 (dans cette édition)
115 pages
5,20€  
Extrait : - Dans mon pays, Oscar, il y a une légende qui prétend que, durant les douze derniers jours de l'an, on peut deviner le temps qu'il fera dans les douze mois de l'année à venir. il suffit d'observer chaque journée pour avoir, en miniature, le tableau du mois. Le 19 décembre représente le mois de janvier, le 20 décembre le mois de février, etc., jusqu'au 31 décembre qui préfigure le mois de décembre suivant.
- C'est vrai?
- C'est une légende. La légende des douze jours divinatoires. Je voudrais qu'on y joue, toi et moi. Enfin surtout toi. A partir d'aujourd'hui, tu observeras chaque jour en te disant que ce jour compte pour dix ans.

Partage !

3 petits mots

  1. Il faudrait vraiment que je lise ne serait-ce qu'un roman de cet auteur, j'en entends tellement de bien ! Pourquoi ne pas commencer avec celui-ci, du coup ? :)

    RépondreSupprimer
  2. Fonce !! En une heure il est lu et tu le termineras avec les larmes aux yeux et l'envie de prendre dans tes bras Oscar.

    RépondreSupprimer
  3. Un livre qui donne vraiment la larme à l'oeil et nous donne une belle leçon de vie.
    J'avais du le lire lorsque j'étais en école d’infirmière.

    RépondreSupprimer