Du livre à l'écran #6 : les Âmes Vagabondes, entre romance et science-fiction !


Les Âmes Vagabondes, le film, est l’adaptation cinéma d’un roman de science-fiction paru il y a quelques années. Pour beaucoup, le roman a été un coup de cœur. Le passage sur grand écran a donc été très attendu par beaucoup de fans. Pour ma part, ce n’était pas mon cas. J’entretiens une toute autre histoire avec ce roman et le film a complètement changé mon point de vue ! 
La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, se trouve un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?
Ayant plutôt apprécié ma lecture de Twilight, en particulier grâce à l’écriture de Stephenie Meyer, j’ai entrepris plusieurs fois de me lancer dans la lecture des Ames Vagabondes. Oui, plusieurs fois, parce que je n’ai jamais réussi à dépasser la centaine de pages. Le début du roman ne m’a pas convaincu, et même ennuyé. Je trouvais le concept de base plutôt pas mal (les âmes qui s’implantent dans les humains), mais il n’y avait pas assez d’action pour retenir mon attention. Malgré ça, beaucoup de mes copines lectrices ont eu un gros coup de cœur pour le roman. Je me sentais un peu à part …


Le week-end dernier, j’ai eu envie de m’attaquer au film, comme ça subitement. Je me suis dit : « Allé, tu peux bien faire un effort, ce n’est qu’un film !  Au pire, ça confirmerai ton opinion. ». Je me suis donc installé dans mon petit canapé sans me douter qu’en fait, j’allais carrément me faire happer par l’histoire. Parce que oui, finalement, j’ai adoré !

C’est un retournement de situation totalement inattendu. D’abord, j’ai beaucoup aimé les personnages, même si le film se concentre quand même beaucoup sur Vagabonde/Gaby. Mais j’ai beaucoup aimé son raisonnement, ses changements d’opinion et la façon dont elle s’est adaptée à son nouvel environnement. J’ai aimé aussi la relation Gaby/Mélanie, même si je trouve que le film fait quelques raccourcis un peu rapides qui ne permettent pas de comprendre pleinement son développement. C’est dommage pour les « non-lecteurs ».


J’ai aimé le côté romance aussi, qui se développe tout au long du film. Stephenie Meyer est dans la surenchère puisqu’après le triangle amoureux, elle passe au quatuor. Mais j’ai quand même trouvé ça pertinent et bien fait, même si à mon avis, cette romance aurait dû/pu être passée un peu plus au second plan. Le scénario joue beaucoup sur cet aspect-là de l’histoire. Ce n’est pas ce que j’aurai privilégié, mais c’est un choix comme un autre.

Le casting est très bien choisi et sert parfaitement l’intrigue. Je tiens à souligner la performance de Saoirse Ronan. J’ai déjà repéré cette actrice dans Reviens-moi de Joe Wright en 2008. Je trouve sa manière de jouer très juste et je pense qu’elle aura une très belle carrière. Elle n’avait que 18 ans durant le tournage des Âmes Vagabondes et elle est pourtant parvenue à incarner deux personnages à merveille et de manière subtile. J’ai trouvé le tout très bien fait, j’ai vraiment été bluffée.

Ensuite, l’histoire est elle-même est assez créative je trouve. C’est rare que la littérature Young Adult traite d’invasion extra-terrestre et d’implantations comme ça (habituellement réservé aux séries S.F. pur jus). Les poches de résistances humaines sont assez classiques dans le genre, mais les idées que l’auteur a eu pour recréer leurs modes de subsistance sont absolument magnifiques (je parle principalement du lieu et de l’utilisation des miroirs). Leur vie en autarcie est parfaitement crédible, ce qui a fait que j’ai encore plus aimé.


J’ai quelques regrets quand même. Le début du film est un peu lent, la mise en place du décorum se fait lentement, tout comme dans le roman. De plus, j’aurai apprécié que le film se porte un peu plus sur le fond de l’histoire, c’est-à-dire la rébellion humaine, les méchants parasites, la survie et tout ça. Quelques précisions n’auraient pas été de trop. Le côté « dystopique » m’intéressais beaucoup, mais je conçois qu’il est difficile de tout casé en un court film.

Finalement, je suis très contente d’avoir pris le temps de regarder ce film. Mon avis sur l’histoire a complètement basculé et je comprends maintenant pourquoi le roman a été un coup de cœur pour beaucoup de mes copines. Il y a même des chances pour que je retente une nouvelle fois l’aventure sur papier. J’ai vraiment envie d’en savoir plus sur cet univers et sur les relations qui se tissent entre les personnages. Je ne manquerai pas de vous faire une chronique du livre si jamais je le termine un jour. En attendant, je ne peux que vous conseiller le film.

Partage !

0 petits mots