Emergency - Morsure Nocturne de Cassie Alexander : des vampires à l'hôpital !



J’ai flashé sur la couverture. Je vous le dit d’emblée, c’est ça qui m’a poussé ajouter ce livre dans ma PAL. Il n’y est pas resté longtemps d’ailleurs. Je me suis un peu renseigner sur les notes que les autres blogueurs ont donné à Emergency : Morsure Nocturne, et j’ai vu que c’était tout l’un ou tout l’autre. Ils ont soit aimé, soit pas du tout. J’avais hâte de voir ce qui provoque tant de disparité.


Pour sauver mon frère de la drogue, j’ai accepté la proposition d’embauche de l’Hôpital du Comté.
L’école d’infirmières m’avait préparée à beaucoup de choses (Brûler des cadavres ? Aucun problème ! Découper des membres ? Du gâteau) sauf au service Y4 : une aile secrète de l’hôpital accueillant tous les patients surnaturels possibles et imaginables… et les embrouilles qui vont avec !

Le roman nous plonge immédiatement dans l’ambiance grâce au point de vue interne que l’auteur adopte. On se retrouve dans la tête d’Edie, notre héroïne. L’hôpital est son lieu de travail, avec tout le jargon qui va avec. On a un peu l’impression de se retrouver dans Grey’s Anatomy ou Dr House, mais du coté infirmière, ce qui n’est pas déplaisant. Le cadre est posé tout de suite. 

Petit à petit, on se familiarise avec ses patients, créatures surnaturelles en tous genres : vampires, loup-garous, métamorphes, zombies, etc. La diversité des « espèces » et leurs capacités sont assez originales et donnent de la consistance au récit. Chaque être, ou communauté, est différent, et vit selon ses propres lois. En tant que lecteur novice dans cet univers, on a beaucoup à apprendre, ce que j’ai particulièrement apprécié. L’auteur a réellement fait l’effort de créer un monde complet, avec une histoire qu’on découvre en même tant qu’Edie puisque ça ne fait qu’un mois qu’elle a appris son existence. 

Edie est une jeune femme assez intéressante, avec une pointe d’autodérision qui est très agréable à lire. Elle porte un regard assez réfléchit sur les évènements qui se succèdent dans sa vie. Souvent, je n’aime pas les points de vue interne parce qu’il arrive toujours un moment où le protagoniste m’agace. Mais dans ce roman, à aucun moment Edie n’est devenue insupportable, même si je n’ai pas compris quelques-uns de ses choix. 

C’est un personnage qui prend le taureau par les cornes, et qui ne se laisse pas faire quand elle est en galère. C’est aussi ce que j’ai aimé. Elle ne se laisse pas balloter par son entourage sous prétexte qu’elle n’appartient pas au monde surnaturel, ou qu’elle n’y connait rien. Elle  cherche à s’en sortir, malgré les grosses embrouilles qui lui tombent dessus. Elle est active tout au long du roman, ce qui en fait un récit dense. 

Toutefois, l’intrigue se concentre sur 7 jours, une semaine durant laquelle tous les évènements s’enchainent les uns à la suite des autres. C’est à la fois court et long, parce que l’enchainement se compose de beaucoup de scènes. Edie nous raconte toutes ses journées, sans trop d’omissions. Le récit est donc dense, mais parfois un peu lent. On ne comprend pas toujours l’utilité de tout ce qui lui arrive, mais la fin du roman nous éclaire sur tous les points et chaque question trouve une réponse. La boucle est bouclée. 

Malgré l’intrigue principale, qui met en péril la vie de notre infirmière, il y a également de la romance, qui allège le roman. J’ai bien aimé ce côté-là de l’histoire, ça lui donne un peu de piment. On est bien loin des Young Adult que je lis habituellement, et je dois avouer que c’est une expérience assez intéressante. Je pense que je la renouvellerai.

Au-delà de tout ça, j’ai trouvé que les personnages qui entourent Edie sont intéressants, même si la plupart restent assez mystérieux. En une semaine de récit, on n’a pas vraiment le temps d’apprendre à la connaitre entièrement. Pourtant, chacun apporte sa pierre à l’édifice et trouve finalement sa place dans l’histoire. 

Je dirai que globalement, Morsure Nocturne se lit rapidement, sans prise de tête. J’ai passé un très bon moment et je me suis attachée à Edie. L’intrigue est assez intéressante, avec un peu de suspens. L’histoire s’enchaine de manière logique et la fin est probante, même si elle est plutôt mi-figue mi-raisin pour notre héroïne. Après toute cette histoire, je pense que j’aurai prochainement envie de prendre de ses nouvelles et de repartir avec elle pour de nouvelles aventures. 

Actuellement, seul le premier tome de la saga est paru en français, aux éditions J’ai lu, malgré le fait que la saga Edie Spence comporte déjà 5 romans aux USA. Aucune date de parution française n’est connue pour le tome 2. Il faudra donc être patient !

FICHE TECHNIQUE :

Titre : Morsure Nocturne
Saga : Emergency (Edie Spence)
Auteure : Cassie Alexander
Editions : J’ai lu (aout 2013)
8,50€
389 pages
Extrait :
- Où est Ti ? demandai-je à Sike pour changer de sujet.
- J'étais en train d'essayer de le rassembler.

Partage !

0 petits mots