Jean Molla fait frissoner la jeunesse avec sa Revanche de l'Ombre Rouge !


Quelle magnifique découverte que ce recueil de nouvelles de Jean Molla. Je l'ai découvert en préparant une séquence pour les classes de 4ème.

 Comment Pauline aurait-elle pu résister à ce luxueux téléphone portable abandonné ? Comment l'adolescente aurait-elle pu deviner quel pouvoir démoniaque elle allait libérer en composant le numéro de sa grand-mère ? Huit récits fantastiques. Le livre refermé, on trouve soudain un air étrange et inquiétant à ses meilleurs amis, ses parents ou même à son propre reflet dans le miroir.

La revanche de l'ombre rouge de Jean Molla est une recueil de huit nouvelles fantastiques appartenant à la littérature de jeunesse.
A travers ces huit récits, nous nous plongeons dans des univers proches du notre où certains objets (téléphone portable, armoire, etc) et certains personnages nous font passer du côté merveilleux, fantastique.
Cet ouvrage plaira aux jeunes car ils pourront tout de suite s'identifier aux héros des nouvelles, qui sont pour la plupart des adolescents.Ce recueil se lit très rapidement et est véritablement captivant ! On s'attache tout de suite aux personnages et Jean Molla arrive à capter notre attention dès les premières lignes.
Je ne veux pas vous en dire plus sur les huit nouvelles car les titres en disent déjà pas mal :
  •  Le portable noir
  • Un talent diabolique ! 
  •  La revanche de l’ombre rouge 
  • Le centre aéré 
  • Un amour immortel 
  •  Léa 
  •  Rien de pire que les histoires dont on connaît déjà la fin 
  •  L’armoire 
Par contre, petit conseil, ne lisez pas la dernière nouvelle avant de vous endormir, réservé la plutôt le matin ou durant la journée, sinon vous risquez de passer une très agréable nuit... Conseil d'amie ^^
Sur ce, je vous souhaite de très belles lectures !

Vous connaissez ?

FICHE TECHNIQUE :

Titre : La Revanche de l'ombre rouge
Auteur : Jean MOLLA
Editions : Thierry Magnier (mars 2007)
9€50
185 pages
Extrait : Il était posé sur le ponton, si près du bord qu'une rafale de vent aurait pu le précipiter dans l'eau d'un instant à l'autre.
"Curieux qu'il ne soit pas tombé", songea Pauline.
Elle se baissa pour le ramasser et l'examina.

Partage !

0 petits mots