L'Elfe des Terres Noires, tome 2 des Chroniques des Elfes de Jean-Louis Fetjaine


Vous avez surement lu mon avis sur le premier tome des Chroniques des Elfes, Lliane de Jean-Louis Fetjaine (si ce n'est pas le cas, retrouvez-le ici). Ce premier tome m’avait un peu déçu, mais j’ai tout de même enchainé sur la lecture du second tome L’Elfe des Terres noires, et de vous à moi, je ne regrette pas du tout ! Contrairement au premier tome, ce deuxième opus m’a beaucoup plu.

Trente ans avant Le crépuscule des elfes, le monde est en proie à la guerre. Lliane, princesse héritière des elfes d’Eliande, est retenue prisonnière dans les Terres noires. Horrifiée par la sauvagerie et la cruauté de ses habitants, elle doit lutter pour sa survie… et pourtant elle découvre peu à peu que les orcs, gobelins et autres monstres au service de Celui-qui-ne-peut-être-nommé sont plus proches d’elle qu’elle ne l’aurait cru.
Pour Lliane, le seul espoir d’évasion est au prix d’une improbable alliance, alors même que les royaumes des hommes et des elfes, désunis et minés par la trahison, doivent se préparer à la plus effroyable des menaces.

Durant ma lecture de L’Elfe des Terres noires, je me suis davantage attachée au sort de Lliane. Je stressais autant qu’elle, j’avais peur pour elle, etc.
Ce qui est intéressant encore une fois, c’est que Jean-Louis Fetjaine navigue sur différents fronts où nous pouvons suivre le père de Lliane qui est parti à se recherche ; la création d’un complot contre une personne importante ; les aventures de différents personnages comme Lliane ou la rencontre d’un elfe étrange qui se nomme Gael. Je n’en dis pas plus, c’est à vous de découvrir ça. ^^
L’auteur nous en dit un peu plus sur le rôle du jeune moine Maheolas et notamment son lien avec Lliane. Mais tout en gardant une part d’ombre et de mystère. Mystère qui gravite aussi sur de nouveaux personnages que l’on aimerait davantage découvrir, surtout lorsqu’un mystère plane sur ses origines et sur ses plans qui auront des conséquences sur tous les peuples. Mais il y a aussi un mystère autour de l’absence de certains personnages qui ont joué un rôle dans le premier tome de cette trilogie.
L’écriture de Jean-Louis Fetjaine est toujours aussi agréable. Ce qui me change par rapport au premier tome, c’est qu’il n’y a plus cette alternance entre le récit sur les origines des peuples et les aventures du monde de Lliane. Cette disparition s’explique tout simplement parce que l’apparition de Celui-qui-ne-peut-être-nommé s’est faite dans le roman, même si nous ne le connaissons pas. Il règne encore une fois une part d’ombre et de mystère autour de cet être maléfique.
De plus, Fetjaine a su arrêter ce second tome par un événement qui me donne qu’une envie : lire le tome 3 ! Hélas, j’ai un concours dans moins d’un mois donc je me garde la lecture de ce troisième tome pour après. ^^ 
Je pense que vous l’aurez compris, ce second tome m’a réconcilié avec l’écriture de Fetjaine. J’ai tout simplement passé des belles heures de lecture dans le train ^^.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Fiche technique : 

Titre : L'Elfe des Terres noires
Saga : Les Chroniques des Elfes
Auteur : Jean-Louis FETJAINE
Editions : Pocket Fantasy (avril 2010)
7€60
244 pages
Extrait : Ce n’était pas ainsi que Till avait imaginé la guerre. Lors des combats, les premiers auxquels il ait participé, il n’y avait pas eu de place pour l’héroïsme, la noblesse ou même la peur. L’elfe avait couru quand les autres couraient, décoché des flèches contre un ennemi qu’il ne distinguait pas, obéi à des ordres hurlés dans une presse insensée. Confusion, bousculade, vacarme… Des orcs, soudain, les entourant de toutes parts, des frères tombant soudainement à ses côtés et puis tout à coup le visage difforme de l’un de ces monstres surgissant devant lui et le frappant à la tête.

Partage !

0 petits mots