Chronique : Poison (tome 1 des Contes des Royaumes) de Sarah Pinborough



Avec ce roman, c’est tout blanc ou tout noir : les chroniques sont soit dithyrambiques, soit très mauvaises. J’avais beaucoup d’espoir pour ma part. Je me faisais une joie de lire Poison. Si vous me suivez sur Twitter, vous le savez déjà : je suis particulièrement déçue. Je fais partie de ceux qui n’ont pas aimé.


Blanche-Neige revisité, dans une magnifique édition illustrée : prenez tous les éléments du conte de fées classique que tout le monde connaît (le beau prince, la reine jalouse, la belle princesse, et bien sûr l'empoisonnement) et ajoutez un côté moderne à tous les personnages, à leurs motivations et leurs désirs. Drôle, contemporain et sexy.

Avant tout, j’aimerai m’arrêter un peu sur la couverture, les illustrations, l’objet livre. Il est rare qu’une édition française mette autant de cœur à créer de si beaux livres. Les couleurs sont magnifiques, le contenu est bien résumé à travers des images fortes (cette pomme !) et le tout donne littéralement l’eau à la bouche. J’avoue, j’ai été complètement séduite par l’esthétique de Poison, pauvre femme superficielle que je suis ! 

Si seulement le contenu était du même acabit ! J’ai beaucoup discuté avec d’autres blogueuses de ce livre avant de me lancer. Gwen (Heroysa Monster) n’a pas aimé du tout, Margaud (Les Histoires de Margaud) et Mathilde (NiNeHank) ont adoré. Bref, j’avais bon espoir quand même, surtout grâce à la chronique vidéo de Margaud qui vantait les mérites du livre. Après lecture complète, malgré l’envie d’abandonner plusieurs fois, je peux le dire : je suis déçue. Je m’attendais à plus, à mieux et surtout pas à ça !
 
Je n’ai rien à dire sur le style de l’auteure, ou sur la traduction. Les phrases sont fluides, recherchées mais nettement compréhensibles. J’ai même appris quelques mots de vocabulaire. De ce côté-là, tout était parfait. 

Par contre, ce n’est pas la même histoire pour ce qui est du contenu. Vous le savez, il s’agit d’une réécriture du conte de Blanche-Neige. On y retrouve les mêmes personnages et … la même intrigue ! Tout le roman (sauf la fin qui va un peu plus loin que le Disney) colle parfaitement au scénario de base, sans s’en écarter vraiment. On passe par toutes les étapes : la disparition du père, la haine de la belle-mère, le miroir, le chasseur, la fuite chez les nains, la pomme, le sommeil et le cercueil de verre. Je m’attendais à bien plus que ça, plus de subtilité certainement.

Pour ce qui est du reste, c’est-à-dire les personnages, on voit apparaitre de manière assez furtive quelques héros issus d’autres contes, (Aladin, la sorcière à la maison en pain d’épice et d’autres) dans une espèce de gloubibulga étrange, mais pas désagréable. Il y a tout de même à souligner un réel effort concernant les personnages de base, même si je dois bien avouer que je ne les ai pas trouvé si recherchés que ça. Je pense que l’auteure a tout simplement ajouté à la personnalité de chacun un trait de caractère plus trash. Blanche-Neige garde son côté bienveillant mais aime la fiesta et se balade volontiers à poil ; Lilith, sa belle-mère, est mesquine mais aussi sensible ; le prince est beau, très amoureux et un obsédé sexuel largement confirmé. Bref, je n’ai pas trouvé ça très subtil. J’ai surtout eu l’impression que l’auteur cherche à faire du sensationnel. La seule qui trouve grâce à mes yeux est Lilith, que je trouve la plus réussit et la plus touchante. 

Je sais que cette chronique ne ressemble pas du tout à ce que j’ai l’habitude d’écrire mais j’ai surtout eu l’impression de me faire avoir et de perdre mon temps. Pourtant, j’ai vraiment essayé d’en tirer le meilleur pour ne pas vous en donner une image trop mauvaise … Je ne pense pas que ce soit réussi ! XD Je ne peux pas expliquer ce qui s’est passé avec moi mais cette lecture est un échec total. Je n'ai pas du tout vu l'intéret de faire une réécriture comme ça et ce que ça pouvait apporter de nouveau au conte. J’espère toutefois que ceux d’entre vous qui se lanceront dans l’aventure Poison y trouveront leur compte. Pour ma part, je ne pense pas lire la suite. Ou peut-être un jour, quand j’aurai évacué ma déception. 


 Je lui ai mis :


FICHE TECHNIQUE : 

Titre : Poison 
Saga : Contes de Royaumes 
Auteure : Sarah Pinborough 
Éditions : Milady (20 mars 2014)
12,90€
240 pages 
Extrait : 
"A quoi est ce que je ressemble vue d'en bas ? Se demanda la reine. Est ce que mes cheveux blonds brillent eux aussi à la lumière du soleil ? À moins que je ne sois qu'un fantôme plein d'aigreur, une ombre derrière le carreau ? Ses mâchoires se crispèrent. Blanche-neige se déroba à sa vue, mais ces dents continuèrent de grincer. L'une de nous deux est de trop dans ce château. Je ne le supporte plus."

Partage !

5 petits mots

  1. Je crois que c'est le premier avis négatif que je lis sur ce livre, c'est cool ça change un peu^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, apparemment, je fais jamais rien comme tout le monde ! ^^

      Supprimer
  2. C'est vrai que les chroniques sont soit très bonnes, soit très mauvaises... Je pense qu'il va falloir que je tente pour voir par moi-même de quel côté je vais me situer, mais ça me fait un peu peur... Enfin, l'objet livre est tellement beau que je vais sûrement finir par craquer un de ces jours, superficielle comme je suis ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'ai également mal noté ce livre, je n'ai pas aimé du tout.

    RépondreSupprimer
  4. Je te comprends tout à fait, quand je l'ai vu la première fois sur milady.fr, j'étais toute excitée. C'était un remix des contes de fée publier par milady, alors je m'attendais à quelque chose d'encore mieux que Cinder de Marrissa Meyer que j'adore! :)
    En plus, la couverture était magnifique, alors je l'ai demandé pour mon anniversaire, quelle déception!!
    Je me suis jetée dessus dés que je l'ai reçu, et dès le départ j'ai été un peu déçu, je trouvais blanche neige un peu limite, par contre c'est vrai la reine est encore la plus réussis, et puis le choc à la fin! Je mis attendais pas du tout, j'avais un faible espoir que ça finisse bien, comme c'était quand même un conte!
    Enfin, voilà moi aussi j'ai été déçu!

    RépondreSupprimer