Chronique : Insurgent (Divergent 2) de Veronica Roth


Le premier tome de la saga Divergent avait été un coup de cœur pour moi. J’ai englouti les pages et adoré ce nouvel univers. Très rapidement après, j’ai décidé de lire Insurgent, le tome 2. J’avais beaucoup d’attentes quant à cette suite. Malheureusement, j’ai été assez déçue …

***ATTENTION SPOILERS ***
DIFFÉRENTE. DÉTERMINÉE. DANGEREUSE.
Abandonnant une ville à feu et à sang, Tris est en fuite.
Grâce à ses facultés de Divergente, elle a réussi à échapper au programme des Érudits qui a manipulé et lancé les soldats Audacieux à l'assaut des Altruistes. En trois jours, Tris a perdu sa faction, ses amis, ses parents.
Pourtant, elle n'a pas le droit de baisser les bras. Elle seule peut se dresser face aux Érudits. Avec son frère Caleb et son petit ami Tobias, elle doit trouver des alliés parmi les autres factions, les Fraternels et les Sincères.
Mais ceux-ci se montrent méfiants. Or les combats ont repris, et le temps presse ...


Insurgent est la suite direct de Divergent. On retrouve les personnages là où on les a laissés. Ce tome nous fait voir beaucoup de lieux différents, parcourt la ville plusieurs fois, et nous fait entrer dans les autres factions. On en découvre plus sur elles, leur fonctionnement, leur idéologie, etc., ce que j’ai beaucoup aimé. De nouveaux personnages entrent en scène, chacun avec son caractère et ses objectifs. J’ai trouvé le roman assez riche de ce côté-là. Il introduit beaucoup de nouveautés et nous permet de comprendre comment fonctionne l’univers clôt de la ville. L’auteur a beaucoup travaillé l’aspect politique de sa dystopie et c’est très appréciable.

Le roman est une nouvelle fois écrit du point de vue de Tris, qui parle à la première personne. Ça ne m’avait pas du tout dérangé pour le premier opus, j’avais même trouvé ça assez malin de la part de l’auteur puisqu’on découvrait les choses en même temps que l’héroïne. Or ici, c’est tout l’inverse. Même s’il y a beaucoup de nouveauté, la vision de Tris est réductrice et m’a profondément agacée. Je l’ai trouvé carrément insupportable. Elle ne fait plus du tout preuve de curiosité envers son environnement, comme c’était le cas dans le premier tome, et se ferme sur elle-même et ses problèmes personnels. Tout au long du roman, jusqu’à ce que ça se débloque après les ¾ du livre, elle passe son temps à se plaindre et à faire n’importe quoi. Ce sont des pages et des pages de lamentations. J’ai trouvé certains passages extrêmement longs et pénibles. J’ai même dû stopper ma lecture en cours de route parce que je n’en pouvais plus … Tris m’a dégoutée d’elle-même. Heureusement qu’elle se reprend à la fin.

La romance est l’un des points sources de ces lamentations. J’ai trouvé que ça n’avançait pas vraiment de ce côté-là. Et vu qu’on ne sait pas ce qui se passe dans la tête des autres, aucun autre élément ne nous ai donné à nous mettre sous la dent. J’aurai aimé qu’elle soit plus présente pour être aussi poignante que dans le premier tome.

Au-delà de tout ça, et malgré quelques passages un peu longs au milieu du roman, l’action y est très présente. Nos protagonistes vont et viennent, interviennent dans l’intrigue, interagissent avec les différentes factions. C’est un roman qui bouge et qui est dynamique, ce que j’ai beaucoup aimé. Toutefois, j’ai trouvé quelques dénouements un peu … faciles. Après de longs passages un peu ternes, tout vient se débloquer d’un coup comme par magie et pile au bon moment. Certains éléments sortent de nulle part. J’ai trouvé que l’auteur avait un peu manqué de créativité et s’est laissé aller à trop de facilités. 

Le dénouement final se déroule de manière assez prévisible mais son contenu est quand même bien trouvé. Il remet tout en question, comme certains personnages nous le laissent entendre durant tout le roman. Cette révélation est l’aboutissement de toute l’intrigue de ce tome et vient la clore avec suspens. Beaucoup de nouvelles questions apparaissent, ce qui donne un nouvel élan au tome 3.

Dans l’ensemble, il ne s’agit pas d’un mauvais tome. J’ai aimé ma lecture et je suis contente d’avoir pu poursuivre l’aventure. Toutefois, j’aurai aimé la « mise en danger » de Tris ne passe pas par cet état d’abattement. Je trouve que le rythme du livre en a été ralentit, faisant décroitre mon intérêt pour ce personnage. J’aurai aimé en savoir un peu plus comment les autres personnages ont perçu toutes ces péripéties.

Une nouvelle fois, j’ai beaucoup d’attentes concernant le troisième opus, Alligiant. J’ai envie que mes questions trouvent des réponses, que Tris redevienne la battante qu’elle était dans le tome 1. J’aimerai aussi en savoir encore plus sur l’univers. J’ai hâte de lire la suite !

Je lui ai mis : 

FICHE TECHNIQUE : 

Titre : Insurgent
Saga : Divergent (tome 2)
Auteur : Veronica ROTH
Editions : Nathan (8 novembre 2012)
460 pages
16,60€
Extrait :
"Qu'as-tu fait ?!" crié-je.
"Tu meurs, je meurs aussi"
Tobias me regarde par-dessus son épaule.
"Je t'ai demandé de ne pas le faire. Tu as pris ta décision. Ce sont les conséquences."



Partage !

3 petits mots

  1. J'ai à peu près le même avis mitigé que toi pour ce second tome. L'histoire continue d'une bonne façon mais Tris a été assez exaspérante...
    Il faudrait que je trouve un peu de temps pour lire le troisième tome maintenant ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je vais bientôt le lire, j'ai adoré le tome 1 et le film! J'espère ne pas être déçue :)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis assez d'accord avec toi, mais évidemment, c'est Divergent quoi, donc j'adore toujours autant, d'ailleurs j'ai déjà entamé le trois qui a son lot de révélation !

    RépondreSupprimer