Chronique : Le Sang des Elfes (tome 3 Les Chroniques des Elfes) de Jean-Louis Fetjaine


 Difficile de se mettre dans une nouvelle lecture suite à un grand coup de cœur éprouvé pour Gonelore de Pierre Grimbert (). Mais le dernier tome des Chroniques des Elfes de Jean-Louis Fetjaine, Le Sang des Elfes a réussit cet exploit. Vous pouvez retrouver mes avis sur les deux premiers tomes Lliane et L’Elfe des Terres Noires : ici et ici. Ce dernier tome est dans la continuité des deux précédents.

***ATTENTION SPOILERS*** 
Une guerre sans précédent est sur le point de faire basculer l’équilibre du monde. Les armées de Celui-qui-ne-peut-être-nommé s’apprêtent à assaillir la forteresse d’Agor-Dôl. Les elfes de la forêt d’Eliande, les nains de la Montagne noire et les hommes du royaume de Logres, pourtant ennemis historiques, n’ont d’autre choix que de s’allier.
Lliane, évadée des Terres Noires et recueillie par les nains de Troïn, a rejoint le royaume des elfes. C’est elle, la princesse bientôt couronnée reine, qui devra apaiser les rivalités et mener la lutte. Une gigantesque bataille s’annonce. Quelle que soit son issue, le monde en sera changé à jamais.

***ATTENTION - CHRONIQUE AVEC SPOILERS !!***

Tout comme la quatrième de couverture l’indique, ce dernier tome est très important pour cette trilogie de Jean-Louis Fetjaine. On retrouve cette alternance de visions entre les elfes, Lliane, Gael, les hommes du pays de Logres et les nains. Contrairement aux deux premiers tomes, aucunes informations sur Celui-qui-ne-peut-être-nommé ne sont données. La vision du narrateur montre la mise en place de l’alliance entre les hommes et les elfes, puis les nains pour combattre les forces de Celui-qui-ne-peut-être-nommé. Toute cette mise en place de la défense contre les forces du mal est très intéressante et mêlée de suspense, surtout concernant l’un des peuples. De plus, alors que dans le tome 2 des complots étaient mis en place pour servir l’Église, dans ce dernier tome, ceux-ci sont réalisés à moitié. En effet, l’Église est prise en quelque sorte dans son propre jeu, mais je ne vous en dis pas plus.

Certains personnages très présents dans les deux premiers tomes ne sont plus évoqués ou alors que de temps en temps dans ce dernier livre. Cela est très intriguant… On se demande ce qu’ils deviennent. En parallèle, je me suis davantage attachée à certains personnages. Et l’action est toujours aussi intéressante, aussi palpitante. Jean-Louis Fetjaine, à travers son style, arrive à nous émouvoir, à nous faire éprouver les mêmes sentiments que les personnages. Ce fut un vrai bonheur de lire ce livre après un coup de cœur.

J’ai aussi beaucoup aimé la fin, même si elle nous laisse sur notre faim. En effet, elle est ouverte sur la suite et amène vers les autres romans de l’auteur. J’ai beaucoup aimé la toute fin avec la naissance d’un personnage clé. Mais je ne vous en dis pas plus, pour que vous ayez la surprise.

En tout cas, j’ai passé un très bon moment avec cette trilogie de Jean-Louis Fetjaine, plaisir qui a augmenté au fur et à mesure des différents tomes. Si vous aimez ce genre d’univers je vous le conseille vivement. Pour ma part, je pense qu’un jour (lorsque je me serais procuré ses autres romans) je continuerai à découvrir cet univers, ce monde si merveilleux.

Et vous, vous en avez pensez quoi ?


FICHE TECHNIQUE : 

Titre : Le Sang des Elfes
Saga : Les Chroniques des Elfes
Auteur : Jean-Louis FETJAINE
Éditions : Pocket  (mai 2011) 
279 pages
7€70
Extrait : 
" Avec un hurlement guttural qui fit sursauter les guerriers de son escorte, le nain empoigna sa cognée, sauta à bas de son lit et quitta la courtine. Parvenu sur les fortifications, il s’immobilisa un bref instant, le temps de parcourir du regard la ligne de bataille, ou ce qu’on pouvait en voir dans la lueur indécise du petit matin. Confusion, désordre, où que portent les yeux…"

Partage !

0 petits mots