Chronique : La Princesse des glaces de Camilla Läckberg


La Princesse des glaces de Camilla Läckberg est le premier roman policier d’un auteur suédois que je lis. (Et pourtant, le premier tome de Millénium attend tranquillement dans ma bibliothèque, espérant que ma main se pose sur lui). Je peux déjà vous dire que je ne regrette ABSOLUMENT pas ma lecture !

Erica Falck, trentenaire installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise où elle écrit des biographies, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint.
Stimulée par cette flamme naissante, Erica se lance à la conquête de la vérité et met au jour, dans la petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître, des secrets détestables. Bientôt, on retrouve le corps d’un peintre clochard – encore une mise en scène de suicide…
La Princesse des glaces signe l’entrée spectaculaire sur la scène du polar international d’Erica Falck, enquêtrice au foyer dont les aventures mêlent le frisson du suspense à l’humour et l’émotion de la comédie de mœurs. Ce premier opus très remarqué a reçu le grand prix de Littérature policière 2008 et le prix Polar international 2008.


Est-ce que vous avez déjà éprouvé des frissons dans tout le corps dès la première page du roman ? Et bien, je peux vous affirmer que c’est ce que j’ai ressenti avec ce roman policier. C'est une étrange sensation qui m’a placée dans l’ambiance du livre.

L’écriture de Camilla Läckberg est vraiment très agréable à lire ! Elle arrive à nous faire ressentir tout un tas d’émotion comme la peur, la révolte, la colère, etc. Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est qu’elle nous présente les faits et gestes des différents personnages avant de donner le nom de ce dernier. J’ai trouvé ce style d’écriture très agréable. D’autant plus que j’aime bien lire des romans où l’on suit différents personnages. C’est intéressant d’avoir différents point de vue et d’être au courant de faits avant d’autres personnages, notamment lorsqu’il s’agit de l’inspecteur Patrik Hedström.

De même, Camilla Läckberg divise son roman en suivant des étapes importantes pour l’enquête. Elle les croise à travers des passages angoissants comme celui par lequel commence La Princesse des glaces. De plus, le roman commence et se termine par l’évocation du même personnage qui était chargé de vérifier de temps en temps si le chauffage était toujours en marche dans la maison de la première victime. C’est donc lui qui a découvert le cadavre d’Alex et qui a ensuite trouvé et interpellé dans la rue Erica. D’où son implication dans l’histoire.

En même temps qu’Erica, j’ai découvert les secrets que sa petite ville natale cachait au plus profond d’elle, des secrets qui peuvent être choquants, révoltants. En parallèle, on suit la vie intime et familiale d’Erica, avec ses hauts et ses bas. Ce qui est d’autant plus agréable, c’est que Camilla laisse en suspend différents points comme la vente de la maison familiale, sa relation amoureuse (je ne vous dit pas le nom de cet heureux élu), la situation familiale de sa petite sœur, etc. Ce qui donne tout simplement l’envie de lire les autres enquêtes d’Erica pour connaître la suite. Je pense en effet que si la prochaine fois que je vais faire un petit tour dans la petite librairie de la commune d’à côté et que je tombe sur la suite, ma main droite s’emparera de ce roman, même si je ne sais pas quand j’aurais le temps de le lire.

Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que c’est vraiment à la fin du roman que j’ai découvert qui était le meurtrier. Bon, j’avoue que par moments j’étais un peu frustrée… Ben oui, c’est tout de même un peu pénible lorsque vous apprenez que le personnage dont vous suivez l’aventure découvre des éléments très intéressants pour l’enquête mais que vous n’avez aucunes informations ! Heureusement, tout nous est expliqué au fur et à mesure ! ^^

Mon seul regret, c’est qu’avec les préparatifs du mariage, je n’ai pas pu lire comme je le voulais ce roman policier. En effet, il m’a fallut presque un mois pour le lire. Entre les soirées bricolage, la fatigue, le stress, et les soirées surprises, je n'avais pas trop le temps de me plonger dans mes livres … Mais maintenant, c’est bon : je vais pouvoir retrouver un rythme plus intéressant !

En tous cas, Camilla Läckberg manie suspens, angoisse, silences, secrets et amour avec dextérité ! J’ai vraiment apprécié ma lecture de La Princesse des glaces au point que je suis pressée de continuer de suivre les aventures d’Erica ! Je sens que cette petite ville de la côte ouest suédoise nous réserve encore pleins de surprises ! Vous l’avez donc compris, j’ai passé un très bon moment avec ce roman. C’est en effet un coup de cœur ! En espérant que les autres romans de Camilla Läckberg sont tout aussi passionnant. 


Et vous, vous en avez pensé quoi ?


FICHE TECHNIQUE : 

Titre : La Princesse des Glaces
Auteure : Camilla Läckberg
Éditions : Actes Sud (4 mai 2012)
Collection : Babel noire (Livre 61)
448 pages
9,50€
Extrait :
La maison était abandonnée et vide. Le froid pénétrait le moindre recoin. Une fine pellicule de glace s’était formée dans la baignoire. La peau de la femme avait commencé à prendre une teinte légèrement bleutée.
C’est vrai, elle ressemblait à une princesse, là dans la baignoire. Une princesse des glaces.
Le sol sur lequel il était assis était glacial, mais le froid lui importait peu. Il tendit la main et la toucha.
Le sang sur les poignets s’était coagulé depuis longtemps.
Jamais son amour pour elle n’avait été plus fort. Il caressa son bras, comme s’il caressait l’âme qui désormais avait déserté le corps.
Il ne se retourna pas en partant. Il ne s’agissait pas d’un adieu, mais d’un au revoir.

Partage !

4 petits mots

  1. J'adore cette auteur ! Je te conseille vivement "Le prédicateur", tu vas adoré !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton conseil ! Je pense que je vais lire ses autres romans et je sens que je vais pas tarder à aller faire un tour dans la librairie la plus proche de chez moi ^^

      Supprimer
  2. En ce qui me concerne, je trouve qu'en termes de polar nordique, on a fait mieux (j'adore les bouquins d'Indridason) mais j'avoue qu'il y a quelque chose de terriblement addictif dans les romans de Camilla Lackberg !
    http://mespetitsbouquins.blogspot.fr/2015/03/le-tailleur-de-pierre-de-camilla-lakberg.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que pour l'instant c'est le seul polar nordique que j'ai lu. Mais ça m'a donné envie de découvrir d'autres auteurs nordiques.
      Pour les romans d'Indridason, il y a un ordre ou ses livres sont assez détachés les uns des autres ?

      Supprimer