Cinéma : Divergente, l'adaptation du best-seller de Veronica Roth !

divergente-veronica-roth-cinema-shailene-woodley-theo-james-kate-winsley 

J’ai mis du temps à me décider à vous l’adaptation cinématographique de Divergent. J’ai eu un coup de cœur en janvier dernier pour le premier tome de la saga de Veronica Roth, et étant pratiquement toujours déçue par les films tirés de livres, je n’avais pas envie de me « polluer » la tête avec une mauvaise version. Alors, déçue ?


Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes.
 

Je l’avoue, la bande-annonce m’a quand même vendu du rêve, malgré mes grandes réticences. Je pense que c’est pour ça que j’ai décidé de visionner le film aussi vite, avant même d’avoir lu le troisième et dernier tome de la saga. 

divergente-veronica-roth-cinema-shailene-woodley-theo-james-kate-winsley

Dans un premier temps, je dois bien avouer que tout le coté visuel du film est extrêmement bien fait : les décors, les costumes, etc. Tout ne correspond pas à ce que j’avais imaginé, mais ça colle très bien avec les descriptions du lire. Parfait ! 

Les personnages sont globalement bien incarnés. Quatre rend très bien, de même que Jeanine. J’ai trouvé Kate Winslet très convaincante dans son rôle ! Un seul bémol, le maquillage beaucoup trop chargé de Tris et sa mère alors qu’elles sont altruistes. Mais ça, ce n’est que mon côté « Beauty Addict » qui ressort !

Malgré un beau casting dans l’ensemble, je ne peux que critiquer le choix de certains acteurs. Shailene Woodley est bien trop grande pour incarner Tris ! Veronica Roth nous décrit une ado très petite, chétive et maigrichonne. On est bien loin de ce que nous offre l’actrice. Son physique ne colle définitivement pas. Il en va de même pour le personnage de Christina, qui est censé être beaucoup plus grande et plus massive que Tris. J’ai eu l’impression que les rôles étaient inversés …

divergente-veronica-roth-cinema-shailene-woodley-theo-james-kate-winsley

Il y avait un personnage que j’attendais tout particulièrement, parce que je le trouve plus qu’intéressant (et détestable dans ce premier tome). Vous avez deviné ? Peter, évidemment ! Et malheureusement, c’est une de mes deux grandes déceptions. Je l’ai trouvé complètement raté ! L’acteur est bien, même si encore une fois son physique ne correspond pas du tout, mais son script est carrément transparent. Au début, je n’avais même pas compris que c’était lui Peter. Je m’attendais à ce qu’on lui donne des répliques beaucoup plus cinglantes. Je suis restée sur ma faim en ayant l’impression que le film est passé à côté de quelque chose. Quel dommage ! En effaçant Peter, le scénario a perdu en substance selon moi.

L’intrigue et le rythme sont assez bien respectés. Tout ou presque suit le déroule de l’histoire à la lettre. J’ai aimé le fait que toutes les grandes scènes du livre soient présentes, même si certaines ont été pas mal amputées ou modifiées. J’aurai quand même aimé que la scène de la roue soit tournée en entier, et pas juste à moitié, mais ça, ce n’est que par affinité personnel. Les très bons décors aidant, j’avais une assez bonne impression jusqu’à la fin.

Est enfin arrivée la bataille finale. Tout se passait bien jusqu’à la toute fin, le moment où nos héros sont censé tout stoppé. (Je ne veux pas trop en dire pour ne pas spoiler ceux qui ne connaissent pas l’histoire. Mais je suis sûre que les initiés comprendront le sous-entendu.) Et là, quelle déception de voir que tout a été modifié à tort et à travers pour faire plus spectaculaire que ça ne l’a été imaginé à la base. Que d’ajouts ! Mais pourquoi ? Honnêtement, je n’ai pas trouvé ça pertinent du tout. C’est l’autre gros point noir du film à mon avis. 

divergente-veronica-roth-cinema-shailene-woodley-theo-james-kate-winsley

Vous l’avez vu, depuis le début de cette chronique, je compare beaucoup le film au livre. Et si je n’avais pas lu le livre, est-ce que j’aurai plus apprécié le film ? Oui, clairement. Je ne doute pas que ceux qui n’ont pas lu le livre passeront un très bon moment. Divergente est complet : amour, action, histoire originale, aventure, etc. Il a vraiment tout pour plaire. Les finitions sont impeccables, à l’image de la petite narration du début qui explique très bien le contexte post-apocalyptique et le fonctionnement de la ville. Les acteurs sont tous convaincants, les décors sont géniaux. Bref, mon avis mitigé n’est dû qu’à mon coup de cœur pour le livre, ne vous y arrêtez pas.

J’attends de voir le deuxième volet de l’adaptation avec beaucoup d’impatience. Autant le premier opus se place dans l’action, autant le deuxième est beaucoup plus psychologique. Je me demande comment les scénaristes vont rendre ces aspects-là. J’espère qu’ils vont faire les bons choix ! En attendant, je conseille Divergente à tous ceux qui veulent voir quelque chose qui sort de l’ordinaire et qui veulent de l’aventure.

 

Publié dans :

Partage !

0 petits mots