Chronique : Vampire Academy #1, Soeurs de sang, de Richelle Mead


Vous le savez, j’ai regardé le film il y a peu et il m’a donné envie d’en savoir plus sur l’univers (ma chronique est ici). Vampire Academy m’a beaucoup intriguée, notamment dans sa vision des vampires et de leurs sociétés. J’ai donc lu le premier des six tomes de la saga.

Rose Hathaway est la gardienne de Lissa, sa meilleure amie depuis toujours. Rose, elle, est une dhampir : mi-humaine mi-Moroi, elle ne peut pas utiliser de magie (réservée aux Moroi) mais donnerait sa vie pour Lissa. Celle-ci, plus connu sous le nom de Vasilia Dragomir, est une princesse des 12 familles royales Moroi.
Après deux ans passés à fuir la Vampire Academy, Rose et Lissa sont rattrappées par Dimitri, un autre garde du corps, qui les ramènent alors à l'école.
Ignorant au mieux toutes les rumeurs courant à leur sujet, Rose commence alors ses sessions d'entraînements avec Dimitri, le beau gardien russe, tout en surveillant Lissa parallèlement. Fragile, celle-ci use à tort de ses pouvoirs pour rendre la vie plus facile à sa meilleure amie et pour redevenir populaire auprès des autres élèves. Mais le danger se rapproche, et le jeu que joue Lissa devient de plus en plus dangereux... Rose arrivera-t-elle à sauver sa meilleure amie autant des Strigoi que d'elle-même ?


D’abord, j’ai été très surprise de voir que le film est très fidèle au roman. J’ai carrément eu l’impression de relire le livre alors que c’est une première lecture. Du coup, j’ai trouvé le temps un peu long et n’ai eu aucune surprise, aucun suspens au cours de l’intrigue. Ma lecture n’a pas été désagréable, mais je pense que je ne l’ai pas du tout appréciée comme il se devait … Je aurai peut-être dû laisser un peu de temps passer avant de me lancer dans la version papier.

Pourtant, l’histoire en elle-même est plutôt pas mal, quoi que très courte. Comme prévu, j’ai eu quelques informations supplémentaires sur l’univers, comme je le voulais, même s’il me reste encore quelques points à éclaircir. Je ne suis pas encore parvenu à réellement cerner ce que les dhampirs sont … Humains ? Vampires ? Moitié-moitié ? Race à part ? Ce n’est pas vraiment expliqué. J’espère avoir plus de détails dans les tomes suivants.

L’intrigue est bonne et correspond en tout point à celle du film. J’ai eu le plaisir de découvrir que le roman est écrit du point de vue de Rose, ce qui est plutôt agréable. J’avais très peur de me retrouver dans la tête de Lissa, qui me parait bien plus pénible et bien moins omnisciente. J’ai aussi aimé le fait que grâce à son lien avec elle, Rose puisse appréhender les sentiments de sa copine Moroï et même passer quelques moments dans son esprit. C’est assez judicieux de la part de l’auteur, qui nous offre deux points de vue pour le prix d’un.

Là où j’émets quand même quelques réserves, c’est dans le rythme de ce tome. On retrouve dans le récit beaucoup de flash-backs qui ralentissent l’intrigue. Certes, ils nous renseignent énormément sur le passé des personnages et nous expliquent pourquoi on en est là aujourd’hui, mais ces passages sont parfois assez longs, peut-être trop, ce qui donne l’impression de ne pas avancer dans l’histoire. J’ai senti la construction du roman un peu maladroite, l’auteure ne voulant pas sacrifier ces flashbacks, mais ne sachant pas trop bien quoi en faire non plus.

Les personnages principaux sont bien identifiés, chacun avec son caractère. J’ai beaucoup aimé Rose, qui prend en assurance et en maturité tout au long du roman. Lissa est beaucoup plus torturée parce qu’elle se pose beaucoup de questions et que les évènements la submergent, sans toutefois être trop pénible. Par contre, j’ai trouvé les personnages secondaires un peu brouillons, notamment chez les garçons. Certains n’apparaissent que très peu et ne sont pas très pertinents. Par contre, j’ai beaucoup aimé Christian et mon coup de cœur va à Dimitri. J’aimerai bien faire quelques entrainements avec lui moi aussi !

Vampire Academy est clairement un roman par adolescents, ce qui implique que la romance y trouve une belle part. J’ai beaucoup aimé les éléments principaux parce qu’ils apportaient un peu de piment à l’histoire. En revanche, j’ai trouvé tout le côté « rumeurs de lycée » un peu puéril, mais c’est certainement parce que j’ai passé l’âge. Toutefois, ça aide à renforcer le contexte en appuyant le coté école/adolescent/jalousies.

L’intrigue est tout de même riche en révélations, sur l’univers mais aussi sur les évènements qui se passent. On se trouve dans une sorte d’enquête où tous les éléments tendent à se mettre en place petit à petit. On comprend au fur et à mesure, jusqu’à la fin qui est à la fois pas si évidente que ça mais pas non plus si surprenante. Le tout est très logique et chaque question trouve une réponse, ce que j’ai aimé.

En bref, j’ai aimé ma lecture, même si je l’ai trouvé un peu longue et que le récit est parfois maladroit. Je pense très sincèrement que je vais continuer la saga parce que l’univers de Richelle Mead m’intrigue toujours et que j’ai envie d’avoir d’autres réponses à mes nombreuses questions. De plus, j’ai beaucoup aimé Rose, que je trouve très plaisante, et j’ai envie de connaitre l’avenir des personnages. On m’a dit que la saga se bonifie au fil des tomes, ce qui me rassure un peu et confirme mon intérêt pour la suite. 

Je lui ai mis : 

FICHE TECHNIQUE : 

Titre : Sœurs de sang
Saga : Vampire Academy 
Auteur : Richelle Mead 
Éditions : Castelmore (10 mai 2013)
14,90€ 
320 pages
Extrait : 
— Avais-tu vraiment l'intention de nous attaquer tous ? me demanda-t-il après un long silence.
Je ne me donnai pas la peine de répondre.
— C'était très... courageux. (Il hésita.) Stupide, mais tout de même courageux. Pourquoi as-tu seulement essayé ?
Je me tournai vers lui, et repoussai une mèche de cheveux pour le regarder droit dans les yeux.
— Parce que je suis sa gardienne, répondis-je, avant de revenir au hublot. 

Partage !

0 petits mots