Chronique : L'Elite de Kiera Cass


Quand j’ai fini La Sélection, le tome 1 de la trilogie de Kiera Cass, j’étais charmée par l’univers et le style de l’auteur. Surtout, j’avais hâte de savoir comment l’histoire allait se développer. J’avais envie d’en savoir plus sur l’univers, de découvrir un peu plus les personnages et aussi sur la politique développée dans cette dystopie. J’ai lu très rapidement L’Elite, le tome 2, mais j’en garde une impression très mitigée.

*** ATTENTION SPOILERS ***
Trois cents ans ont passé et les Etats-Unis ont sombré dans l'oubli.
De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes. Mais un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne.
La Sélection de trente-cinq candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Elite restante n'est plus composé que de six prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, alors que deux factions rebelles veulent faire tomber la monarchie.
Pour América Singer, demeurer au palais est encore plus compliqué : ses sentiments envers Maxon viennent se heurter à l'amour qu'elle éprouve pour Aspen, garde royal qu'elle croise tous les jours dans les galeries, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales ...
Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, América navigue à vue dans la tourmente, en quête du déclic qui changera à jamais le cours de sa vie ...


Ce qui a fait que j’ai lu très vite ce roman, c’est d’abord qu’il est très court, mais aussi la plume de Kiera Cass. Encore une fois elle m’a complètement transporté et je me suis laissée happée avec plaisir dans son univers. J’ai eu le plaisir de retrouver le palais et la compétition. Toutefois, le scénario n’est pas transcendant. Il se base principalement sur le développement du triangle amoureux et l’évolution des sentiments d’América. J’ai trouvé certains passages assez agaçants d’ailleurs. Elle est un peu trop girouette à mon gout … Mais c’est le propre de ce genre de romance, n’est-ce pas ?

La compétition en elle-même avance assez peu. Différents évènements sont organisés pour départagés les concurrentes mais le résultat n’est pas très concluant selon moi. Pourtant j’ai beaucoup aimé ces moments puisqu’ils constituent le gros de l’action. Le faste du palais est très bien décrit et en met plein les yeux. Les décors sont magnifiques, j’ai vraiment aimé l’esthétique de L’Elite.

Les personnages se dévoilent aussi puisqu’ils sont mis face à un évènement à la fois marquant et révélateur. Maxon et Aspen révèlent leur vrai visage, ce qui n’est pas pour me déplaire. Ce sont deux caractères très différents mais aussi un peu stéréotypé. Je n’ai pas eu de grande surprise mais je suis contente que ce soit fait. A mon avis, ça va rendre le tome 3 bien plus intéressant.

J’ai aimé que la part dystopique de la saga soit un peu plus développée, même si elle se place toujours sur un plan secondaire. On n’en apprend pas vraiment beaucoup plus sur les renégats, mais quelques indices nous sont donnés sur leurs intentions. De même, quelques évènements étranges se produisent. Personnellement, c’est ce qui m’a le plus intéressée et j’ai été assez frustrée de la lenteur avec laquelle ça avance. J’ai très envie d’en savoir plus sur cette société, son fonctionnement et ses problèmes. J’espère vraiment avoir des réponses dans le dernier volume de la trilogie.

 Finalement, j’ai surtout eu l’impression de lire la première partie d’un roman sans avoir la deuxième ensuite. Le contenu est assez chiche et les grands traits de l’histoire (compétition/dystopie) n’avancent pas au profit de l’étalement des sentiments des personnages principaux. J’espère que L’Elu, le dernier tome, sera plus dense et apportera toutes les réponses aux questions que je me pose. En tout cas, cette fin m’intrigue et j’ai quand même envie d’en savoir plus. L’Elite joue le rôle d’opus de transition, comme beaucoup de deuxième titre.

Je lui ai mis :

FICHE TECHNIQUE :



Titre : L’Elite
Saga : La Sélection (tome 2)
Auteure : Kiera Cass
Editions : Robert Lafont
Collection : R
16,90€
360 pages
Extrait : 
- J'ai découvert il y a peu quelque chose d'étrange...
- Dites-moi.
- Il s'avère que je suis totalement incapable de me passer de vous, America. C'est un problème très sérieux et de tout premier ordre. 

Partage !

0 petits mots