Chronique : L'Elu des semi-elfes de Corbeyran et Bordier !


Ayant beaucoup aimé le troisième album d’Elfes (ma chronique est ici), j’ai tout de suite enchaîné avec le tome 4, que j’ai encore plus aimé. L’Élu des semi-elfes est pour le moment mon aventure préférée et ce pour plusieurs raisons.


Reniés par les races pures, les semi-Elfes sont voués à disparaître. L’élu pourra-t-il changer leur destinée ?
Les semi-elfes n’ont ni pays, ni patrie, ni roi, ni unité. Ce sont des bâtards dégénérés qui vivent éparpillés et disséminés. Détestés par les races « pures », ils sont persécutés, chassés, bannis, emprisonnés, lorsqu’ils ne sont pas purement et simplement éliminés à la naissance. Mais les temps changent. Sous l’impulsion de Naah-Taal, l’Élu, l’heure est venue du Grand Rassemblement ...


D’abord, l’esthétique est vraiment très belle. Je le dis presque à chaque fois, mais là, j’ai vraiment pris plaisir à regarder en détails les dessins. Les semi-elfes ont un physique particulier, avec des traits plutôt humains, des oreilles pointues, un corps massif pour les hommes et une beauté flagrante pour les femmes (quoi que peu présentes). Les détails jouent un grand rôle, c’est l’équilibre parfait. 




L’intrigue mêle intelligemment passé et présent à travers deux légendes assez intéressantes. J’ai beaucoup aimé celle des trois frères qui m’a rappelé le conte des Reliques de la Mort. Le fantôme de la prophétie donne une ambiance et une pression particulières. L’histoire est narrée par Jih-Biin qui prend aussi part à l’action mais dans une position plus ou moins secondaire. J’ai aimé ce système qui rend le point de vue plus subjectif et attrayant. De plus, l’action est mise en avant à travers la rareté des bulles. Elles sont concises, n’explicitant que le nécessaire. Le fait de moins avoir à lire donne un rythme plus élevé à l’intrigue, les pages étant dévorées à une vitesse folle.

A travers cette aventure, il est indéniable que quelque chose se prépare et changera le monde dans lequel les albums évoluent. L’accumulation de 4 albums laissent penser que toutes les intriguent se tournent vers un point focale qui sera dévoilé plus loin dans la saga. Pour le moment, chacun des peuples elfes nous sont présentés. C’est une sorte de préparation de l’intrigue principale à travers une aventure propre à chaque espèce. Vivement la suite ! 


Je lui ai mis : 

FICHE TECHNIQUE : 





Titre : L’Élu des semi-elfes 
Saga : Elfes (tome 4) 
Scénario : Eric Corbeyran 
Dessins : Jean-Paul Bordier
Éditions : Soleil (23 octobre 2013) 
14,50€
56 pages 



Partage !

0 petits mots