Chronique : Reset d'Amy Tintera, le deuxième et dernier tome de la saga Reboot !


C’était l’un des livres que j’attendais le plus cet automne. J’avais très hâte de connaitre la suite des aventures de Wren et Callum, surtout après la fin pleine de suspens de Reboot, le tome 1. Alors, suis-je satisfaite de Reset, le deuxième et dernier opus de la saga d’Amy Tintera ?


*** ATTENTION SPOILERS ***
Wren est morte après avoir reçu trois balles dans la poitrine. 178 minutes plus tard, elle est devenue une Reboot, un robot guerrier. Mais sa rencontre avec Callum, un Reboot 22, lui redonne peu à peu des sensations et des émotions humaines.
Après avoir été formés par la SHER (Société Humaine d'Évolution et de Repopulation), les deux soldats ont réussi à s'échapper et tentent d'atteindre une réserve où les Reboots pourraient vivre librement. Mais la réserve n'a rien de l'Eldorado tant espéré. Micah 163, le chef sanguinaire qui la dirige, a un projet bien plus sombre : anéantir les humains. Pendant des années, il a formé une armée de Reboots et il est maintenant prêt à attaquer. Si l'instinct de Wren la pousse à prendre la fuite une nouvelle fois, Callum ne peut se résoudre à abandonner sa famille humaine aux mains de ces assassins. La rébellion est en marche !


Dès les premières lignes, j’ai été très contente de voir que l’histoire reprend exactement là où on l’a laissé, sans ellipse de temps. L’action reprend de plus belle, dans la même lignée que le tome précédent, comme si la coupure n’en était pas vraiment une.

L’autre bonne surprise des premières pages, c’est d’y trouver le point de vue de Callum. On découvre la suite des aventures toujours à travers les yeux de Wren, mais seulement un chapitre sur deux puisque 50% du livre est décrit pas son acolyte. J’ai aimé ce duo. J’ai trouvé ce fonctionnement assez pertinent dans la mesure où ils ne vivent pas tout à fait tous les deux les mêmes aventures. En plus, ça aménage quelques scènes de suspens. Et puis c’est toujours agréable de pouvoir voir l’intrigue de différents points de vue. Wren et Callum sont radicalement opposés dans leur appréhension du monde. Pour moi, ce double point de vue n’a fait qu’enrichir le roman. C’est très bien joué de la part d’Amy Tintera.

Ma petite déception va au scénario que j’ai trouvé finalement assez prévisible. En fait, dès le début du roman, on nous annonce comment les choses sont censées de déroulées dans l’avenir. Malheureusement, tout se passe plus ou moins comme prévu. Néanmoins, parce qu’il n’y a pas que du mauvais, j’ai quand même eu quelques frayeurs durant cette lecture. Même si les grandes lignes sont toutes tracées, les détails sont haletants. Les pages se sont tournées finalement assez vite.

Je l’ai déjà dit, j’ai beaucoup aimé le duo Wren/Callum. Ce sont des personnages qui apprennent à se connaitre et à adapter leur manière de penser à l’autre, s’influençant mutuellement. J’ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires et leurs évolutions respectives. Ils sont finalement assez peu nombreux mais chacun permet de mieux explorer l’univers à sa façon, en soulevant des questions inédites et de nouveaux points de vue. J’ai aimé ce travail d’arrière-plan qui rend le récit plus réaliste à mon gout. Je dois dire que c’est la première fois qu’un roman de « zombie » me plait autant !

L’univers de Reset reste le même, bien qu’on en apprenne un peu plus. J’aurai aimé qu’il soit encore un peu plus approfondit, parce que finalement, on n’en sait pas beaucoup sur la SHER et la vie quotidienne des humains, sans parler de ce qui se passe en dehors du Texas. Cette duologie est centrée exclusivement sur les reboots et il me semble qu’on passe à côté de quelque chose en explorant pas vraiment ce qu’il y a autour. C’est dommage parce que le potentiel de l’univers est immense. Peut-être aurons-nous droit à une duologie préquelle ? Ou une autre histoire dans le même monde ? On peut toujours espérer !

Je terminerai par dire que le rythme de Reset est vraiment bon. Les scènes d’action s’enchaînent, avec quand même des temps plus calmes où les évènements sont posés à plat. Ces relâches sont l’occasion pour Wren et Callum de se découvrir un peu plus. J’ai beaucoup aimé ces moments partagés avec eux. Le panel d’émotions est assez large et j’ai vécu de belles choses avec cette duologie.

Je pense que cette saga plaira aux ados comme aux adultes. Elle est bien construite, assez haletante et les héros sont sympathiques. Moi qui n’aime pas trop la Science-Fiction, on se trouve dans un univers post-apocalyptique à la fois soft et dur qui a tout pour plaire, même s’il n’est pas parfait. Bref, n’hésitez plus !


Je lui ai mis :


FICHE TECHNIQUE :

Titre : Reset
Saga : Reboot (tome 2)
Auteure : Amy Tintera
Editions : MSK (17 septembre 2014)
309 pages
17€
Extrait :
- Alors, Callum, hein ? Tu as formé un Vingt-deux ?
- Oui.
- Puis-je te demander pourquoi ? Ou avais-tu commencé à choisir tes novices sur le critère de leur jolie gueule ?
- Il me l'a demandé, répliquai-je.
- Il te l'a demandé ? Eh bien, merde alors. Si j'avais su que c'était la bonne méthode pour te faire faire des choses, j'aurais essayé depuis belle lurette.
Je mis ma main devant ma bouche pour essayer de ne pas rire mais je ne pus me retenir.
- Ça ne marcherait pas aussi bien si ça venait de toi, Riley.
- Waouh, tu es devenue toute douce et fleur bleue. C'est mignon.
- Je me ferai un plaisir de te montrer à quel point mon poing n'est ni doux ni fleur bleue si tu as besoin de t'en souvenir.

Partage !

0 petits mots