Chronique : La femme parfaite est une connasse, le livre qui s'adresse à toutes les femmes sauf moi ...


Ça faisait un bon moment que j’entendais parler de ce bouquin. La couverture est attrayante, le titre est plus que percutant et sa réputation n’est plus à faire. J’ai voulu m’y mettre moi aussi, en espérant passer un aussi bon moment que mes copines blogueuses. Malheureusement, ça ne l’a pas vraiment fait avec moi.


Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites (c’est-à-dire grosso-modo pour toutes les femmes*). Vous y apprendrez notamment comment garder votre dignité quand vous êtes complètement bourrée, qui sont ces filles qui ne mangent qu’une salade par jour, les questions qu’il ne faut pas poser à un homme si vous ne voulez pas entendre la réponse, ou ce qu’il faut faire de toute urgence si votre mec veut s’acheter des Crocs.
* Il peut également être lu par les hommes qui n’ont pas peur de découvrir ce que les filles se racontent entre elles dès qu’ils ont le dos tourné ...


On m’a vendu ce livre comme étant une sorte de pamphlet décomplexant toutes les femmes, se moquant de celles qui prétendent être parfaite. Personnellement, je n’ai pu m’identifier qu’assez peu aux situations décrites. J’ai parfaitement reconnu la connasse (on a toutes dans notre entourage une personne qui fait toujours tout bien, avec une coiffure et une manucure toujours impeccable) mais je ne me suis pas sentis très proche de la femme imparfaite et complexée lui faisant face.

A vrai dire, beaucoup des thématiques abordées traitent soit de soirées très arrosées, soit des relations hommes/femmes, soit des petits problèmes quotidiens de fille. Étant casée depuis longtemps et ne buvant par d’alcool, les 2/3 de ce qui était décrit de me concernait pas. J’ai eu l’impression que le livre s’adresse surtout aux fêtardes en mal d’amour, dont je ne fais pas partie. Ce livre ne s’adresse donc vraiment pas à moi, dommage …  

La forme est quand même très agréable et rapide à lire (et c’est ce qui m’a fait tenir jusqu’au bout). D’ailleurs il ne s’agit pas vraiment de lecture puisqu’il n’y a que quelques phrases entières construites, le reste s’organisant sous forme de notes. Ce petit côté informel plaira certainement à ceux qui n’aiment pas enchaîner les paragraphes compacts. En 1h, les 160 pages sont dévorées.

Chaque page traite un thème en particulier et avec beaucoup d’humour. J’ai aimé le ton des auteurs qui est frais et même parfois cynique. C’est assez vivifiant de lire un ouvrage qui ne se prend pas vraiment au sérieux. Il s’agit d’une lecture facile, détente et sans prise de tête.

Avec La Femme parfaite est une Connasse !, je suis clairement sortie de ma zone de confort. J’ai voulu testé ce qui se vend mais j’ai l’impression d’être complètement passée à côté. Je ne pense pas que cette lecture me restera vraiment en mémoire mais je comprends son succès puisqu’il s’adresse à un très large public. Ceux et celles qui n’ont pas l’habitude de lire y trouveront certainement leur compte.


Je lui ai mis :

FICHE TECHNIQUE :




Titre : La Femme parfaite est une connasse !
Auteures : Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard
Editions : J’ai lu (9 février 2013)
160 pages
5€
Extrait :
Règle n° 1
On arrêtera de montrer à notre coiffeur la photo d'une mannequin blonde aux cheveux bouclés alors qu'on est brune aux cheveux filasse.

Partage !

1 petits mots

  1. Si ça te rassure, j'ai eu le même sentiment que toi à la lecture de ce livre et je pense pour les mêmes raisons (casage, pas d'alcool, et pas tellement de soirées...), donc je ne me suis pas du tout reconnue non plus et dès lors, on n'accroche pas :/

    RépondreSupprimer