Top Ten Tuesday #39 - 10 éléments qui me font stopper une lecture !


Je vous parlais il n’y a pas longtemps de mes petites manies de lectrice (ici). Comme tout le monde j’ai mes petites habitudes, mais aussi ma liste de petites choses horripilantes qu’on trouve parfois dans les livres et qui peuvent parfois faire carrément stopper une lecture.

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Thème du jour :
10 éléments qui peuvent vous faire stopper une lecture/ont du mal à passer (fautes d'orthographes, triangle amoureux, type de personnage, sujet abordé...)


01. Les couvertures moches : oui, je fonctionne à l’esthétique et parfois un roman ne me tente pas juste à cause d’un mauvais travail éditorial … Dommage. 

02. Les fautes d’orthographes : je ne les cherche pas, mais dès que j’en vois ça totalement rédhibitoire. Pour moi, c’est synonyme de travail bâclé. 

03. Quand je n’accroche pas à l’histoire : ça arrive souvent lorsque je lis les tomes 2 des sagas. J’ai notamment stoppé ma lecture de Prodigy de Marie Lu et de Game de Barry Lyga, mais un jour je reprendrai. 

04. Une histoire qui n’avance pas : quand on passe les 2/3 du livre à tourner en rond, ça m’agace. Moi, j’ai besoin que ça bouge ! 

05. Les livres trop gros : je n’ai rien contre les pavés à partir du moment où ils sont captivants. Parfois, ce n’est vraiment pas le cas …

06. Les descriptions interminables : c’est à cause de ça que je n’ai pas réussi à lire Le Seigneur des Anneaux de Tolkien … 

07. Quand le rythme de l’intrigue est mal aménagé : j’ai eu ce problème avec Inferno de Dan Brown dans lequel l’action est omniprésent. Le manque de temps de pause pour souffler et comprendre l’histoire m’ont fait abandonner. 

08. Des personnages qui se plaignent tout le temps : comme dans la vraie vie, je n’aime pas les gens qui geignent tout le temps, ça m’insupporte (je fais notamment référence à Tris dans Insurgent de Veronica Roth – ma chronique est ici). 

09. Les auteurs brouillons : le fait de ne pas comprendre ce que je lis ne m’aide pas. Je tente de persévérer mais si ça ne fonctionne pas j’arrête. 

10. Les auteurs qui se compliquent la vie inutilement : j’ai eu cette impression avec Le Labyrinthe de James Dashner (ma chronique est ici) et pour cause, je ne lirai pas la suite.

Partage !

1 petits mots

  1. Comme toi, une couverture moche c'est rédhibitoire ! ^^ Je suis sûre de passer à côté de superbes romans !

    RépondreSupprimer