Chronique : Moriarty d'Anthony Horowitz


C’est en découvrant la chronique de Saefiel (ici) au sujet du roman d’Anthony Horowitz, Sherlock Holmes est mort, Vive Moriarty, que j’ai eu envie de lire ce livre. Alors lorsque je l’ai trouvé sur les rayons de ma librairie, je n’ai pu résister ! Je n’ai toujours pas lu les véritables aventures de Sherlock Holmes, du coup je connais surtout cet univers à travers adaptations cinématographiques, etc.


Quelqu’un croit-il réellement à ce qui s’est produit aux Chutes du Reichenbach ?
Pas moi.
Et je vais vous dire pourquoi.
Mais avant toute chose, laissez-moi me présenter.
Frederick Chase, détective de l’agence Pinkerton.
Ma mission ?
Retrouver et neutraliser Clarence Devereux, cerveau du crime qui s’est empressé de combler le vide laissé par la disparition de Moriarty, l’ennemi juré de Sherlock Holmes.
Pour arrêter ce génie du mal, un homme presque invisible, j’ai suivi l’inspecteur Athelney Jones de Scotland Yard, fervent disciple de Sherlock Holmes, dans les recoins les plus sombres de la ville.
Mais le criminel le plus dangereux de Londres n’est pas celui qu’on croit…

Ce roman est écrit à la première personne, ce qui change un peu des romans policiers que j’ai l’habitude de lire. Nous suivons tout simplement l’enquête sur la disparition de Sherlock Holmes et de Moriarty à travers les yeux et les pensées du détective Frédérick Chase. Difficile en tout cas de vous parler de l’intrigue car je risquerais de vous dévoiler la fin. Or, celle-ci est juste surprenante ! Et vaut le coup ! Je me suis même mise à dire d’une voix forte, seule dans mon salon « PARDON ?!?! » tellement j’ai été surprise, tellement je ne m’y attendais pas !
Côté personnages, je me suis très vite attachée à Frédérick Chase et Athelney Jones. Durant tout le roman, on assiste à la construction de leur amitié, de leur complicité. C'est au point où j’ai eu l’impression de retrouver la relation de Sherlock Holmes et de Watson.

La seule chose qui m’ait un peu dérangé c’est que, contrairement aux autres romans policiers que j’ai l’habitude de lire, j’ai trouvé qu’il manquait de détails. Mais c’est surement parce qu’Anthony Horowitz a fait le choix d’écrire à la première personne.
En tout cas, l’auteur a une écriture très agréable à lire et il sait magnifiquement nous surprendre ! L’histoire est tellement captivante que j’ai eu du mal à stopper ma lecture lorsqu’il le fallait. J’avais vraiment besoin de connaître la suite, j’y pensais tout le temps. Et cette fin ! J’espère qu’elle vous surprendra aussi.

Sherlock Holmes est mort, Vive Moriarty d’Anthony Horowitz est vraiment à deux doigts du coup de cœur ! Je vous le recommande fortement ! D’ailleurs, je vais le passer à ma petite sœur qui souhaite le lire depuis qu’elle l’a vu dans ma bibliothèque.


Vous connaissez ce roman ?

FICHE TECHNIQUE : 




Titre :  Moriarty
Saga : Sherlock Holmes (tome 2)
Auteur : Anthony HOROWITZ
Edition : Hachette Romans (29 octobre 2014)
Collection : Aventure
360 pages
17,50€
Extrait :

Partage !

3 petits mots

  1. Salut! Je ne connais pas ce roman mais ta chronique me donne vraiment envie de le lire surtout si la fin est à ce point surprenante ! Encore merci et passe un bon week--end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que ma chronique te donne envie de lire ce roman. N'hésite pas à revenir pour me donner ton avis ! Bonnes lectures !

      Supprimer
  2. Coucou, moi aussi j'ai envie de lire ce bouquin maintenant ! J'aime bien Horowitz en plus. Je vais peut être commencer par le premier, La Maison de Soie. Merci de nous communiquer ton enthousiasme.

    RépondreSupprimer