The Extraordinary Means Tag !


Des sacrifices, en tant que lecteurs, on est capables d’en faire beaucoup. Mais jusqu’où est-ce que vous seriez prêts à aller pour un livre ? Ou pour une rencontre avec un auteur ? Découvrez mes réponses à cet Extraordinary Means tag !

Ce tag a été repris et traduit en français par Justine de la chaîne booktube Fairy Neverland, ici.


1 - Je renoncerais à mon abonnement internet pendant un mois pour une première édition de ce livre dédicacée par l'auteur.
Je dirai que je serais prête à ce genre de sacrifices pour n’importe quel Victor Hugo, ou n’importe quel Verlaine, ou extraits, écrits à la main. Pour moi, ce sont vraiment deux auteurs de génie, comme on en fait plus. Je pourrai dire la même chose pour Tolkien aussi.

2 - Je renoncerais aux pizzas pendant un an si je pouvais être assise aux côtés de cet auteur pendant un vol longue distance.
J’aimerai beaucoup discuter longuement avec Robin Hobb, et sur pleins de sujets différents. Elle a été publiée sous un pseudonyme masculin parce que ça ne se faisait pas, à l’époque, d’écrire de la fantasy pour une femme. Elle est aussi très prolifique et a un univers très complet. Je pense qu’elle aurait beaucoup de choses à me raconter.

3 - Je me coltinerais des milliers d'heures de pub si cela assurait l'adaptation cinématographique de ce livre par Hollywood.
Même réponse que pour la question précédente. J’adorerai voir une vraie bonne adaptation d’une des sagas de Robin Hobb, avec une petite préférence pour Les Aventuriers de la Mer. Je pense que le format série TV se prêterait plus a ce type d'histoire, comme Game of Thrones, mais en mieux !

4 - Je ne lirais jamais plus de nouveau livre si je pouvais vivre dans le monde de celui-ci.
Le choix est rude … Harry Potter ? Le Seigneur des Anneaux ? Non, je pense qu’un monde plus calme et plus classique me plairait beaucoup (et la perspective de rester en vie dans un univers moins hostile aussi). J’aimerai beaucoup tenter l’Angleterre de Jane Austen, dans la petite bourgeoisie, là où les problèmes n’en sont pas vraiment.

5 - Je laisserai volontiers mon historique Google être dévoilé publiquement si je pouvais être meilleur(e) ami(e) avec cet auteur.
Il n’y a rien dans mon historique Google qui puisse me porter préjudice alors ce ne serait pas vraiment un sacrifice. L’avantage d’être la meilleure amie d’un auteur, c’est de pouvoir lire ses travaux d’écriture en avance non ? Alors je choisirai Alexandre Astier. BD, livres, scénarios, pièces de théâtre, j’aime tout et en veux toujours plus !

6 - Je donnerais tout ce que je possède à Emmaüs si je pouvais sortir avec ce personnage dans la vraie vie.
Olalalala, cette question est bien difficile. Je ne sais pas. Je ne me projette pas vraiment avec les personnages. Leith des Étoiles de Noss Head me plait beaucoup, de même que Darius. J’aime bien aussi Jace de The Mortal Instruments. Mais de là à tout donner pour l’un d’eux … 


Comme d'habitude, je tague tout le monde ! 

Publié dans :

Partage !

0 petits mots