Top Ten Tuesday #45 : 10 livres qui ont marqué ma scolarité


Cette semaine, le thème est resté libre pour le Top Ten Tuesday. Le choix est donc très énorme. J’ai fait fonctionner mon imagination pour trouver un sujet dont je n’ai jamais parlé sur le blog. Après pas mal de réflexion, j’en ai trouvé un qui a marqué ma vie de lectrice …

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.


Thème de la semaine :
10 LIVRES QUI ONT MARQUÉ MA SCOLARITÉ

Vous ne le savez peut-être pas mais à la base, j’étais toute destinée à un BAC scientifique. Je voulais devenir ingénieur en aéronautique. Et puis à la fin de ma 2nd générale, j’ai dit zut à tous ces rapports de TP de sciences et à tous ces DM de maths qui me prenaient beaucoup de temps pour pas grand-chose. J’ai pris la grande décision de faire un BAC littéraire. Après ça, j’ai même fait une année de licence de Lettres Modernes. Le livre à travers la scolarité, c’est un sujet que je connais bien !
En voilà 10 qui ont marqué toutes ces années sur les bancs de l’école !


Lu en 6ème :

01. Les Fables de La Fontaine (1668)
J’ai adoré connaître toutes les allégories qui se cachent derrière les animaux et les moralités par rapport à l’Histoire de France. C’est le déclic qui a fait que j’adore faire des parallèles du même genre maintenant.


Lu en 5ème :

02. Le Crâne percé d’un trou d’Evelyne Brisou-Pellen (1998)
Cette petite enquête mystérieuse à éveillée par curiosité d’enfant. J’ai adoré le fait que ça se passe au Mont-Saint-Michel. Depuis, j’adore ce lieu et je l’ai d’ailleurs visité pas mal de fois.


Lus en 2nd générale :

03. Fêtes Galantes de Paul Verlaine (1869)
Cette lecture a été difficile parce que je ne lisais pas du tout de poésie à l’époque. Et puis j’ai compris et apprécié le propos. Je suis tombée amoureuse de Verlaine, qui est aujourd’hui encore mon poète préféré.

04. Ruy Blas de Victor Hugo (1838)
Il s’agit d’une de mes pièces préférées, à la fois tragiques et drôle. Un exemple de modernité à une époque très conventionnée.

05. Le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley (1932)
C’est la première dystopie que j’ai lu, et une des premières de l’histoire. A l’époque, ça m’a fait beaucoup réfléchir.


Lu en 1ère L :

06. La Princesse de Babylone de Voltaire (1768)
C’est mon conte philosophique préféré. J’ai adoré l’ambiance orientale et l’intrigue, que je n’ai pas trouvé trop « grossière » comparée aux autres.


Lus en Terminale L :

07. Contes de Charles Perrault (1696)
J’ai découvert l’origine de beaucoup de contes repris par Disney et autres au moment de la lecture de ce recueil. Il y a même quelques éléments, ou interprétations, qui m’ont pas mal surprise !

08. Roméo et Juliette de William Shakespeare (1597)
J’ai été assez frappée par toute la poésie que se dégage du texte et de tout le symbolisme qui s’y cache. On pourrait passer des heures à analyser le texte de cette pièce !


Lus en 1ère année de Lettres Modernes : 

09. Atala de François-René de Chateaubriand (1801)
Cette courte histoire est assez touchante et pleine de leçon. Encore une fois c’est assez moderne pour l’époque. Un bon nombre devrait prendre exemple sur ce qu’il s’y passe. Un peu de tolérance ne ferait pas de mal au monde.

10. Les Souffrances du jeune Werther de Goethe (1774)
Je ne m’attendais pas à aimer autant cette histoire. J’ai adoré l’ambiance et la description des sentiments. 


Si vous deviez choisir un livre, que vous avez aimé lors de votre parcours scolaire, ce serait lequel ?

Publié dans :

Partage !

5 petits mots

  1. Je dirais sans hésiter Huis-Clos de Jean Paul Sarthe, mais j'ai aussi beaucoup aimé Un roi sans divertissement de Giono, Antigone et bien d'autres et beaucoup plus tôt au collège on avait lu "Pourquoi j'ai mangé mon père" de Roy Lewis très divertissant pour l'époque et l'île au trésor aussi ! Je suis obligé de citer Les Confessions de Rousseau, le livre qui a sauvé mon rattrapage de Bac alors que je l'avais pas lu ! (La fille qui révisait pas ou très mal mais qui énerve parce qu'elle s'en sort bien voire très bien à la fin, c'est moi ....). J'ai ensuite du lire des livre en anglais pour mes études supérieures.

    C'est vrai que les livres que l'on nous "oblige" à lire (moi j'adorais lire, alors ça allait, quoique ça dépendait de l'histoire) nous marque et l'on s'en souvient longtemps, je pense que c'est quelque chose de très important la lecture de roman au collège et au lycée, surtout pour ceux qui ne se serait pas tourné vers elle au premier abord....

    Bonne journée !

    Pauline

    RépondreSupprimer
  2. alors moi en général, je n'arrivais jamais à entrer dans les livres que je devais lire pour l'école. Je me rappel notamment de "L'écume des jours" de boris vian et "La condition humaine" de Malraux qui ont vraiment failli me faire détester la lecture.
    Mais il y a eu de belles surprises aussi et j'ai adoré lire La peste de Camus.

    RépondreSupprimer
  3. Un livre que j'ai plutôt aimé et que j'ai découvert l'année dernière en seconde : Bel Ami de Maupassant. C'est la première fois qu'un classique me marque.
    Et sinon en 4ème j'ai lu Dracula de Bram Stoker qui m'a également marqué mais dans le moment sens du terme. J'ai vraiment eu très peur en lisant cette histoire ! L'écriture de l'auteur est très spécial quant à l'histoire, n'en parlons pas !

    RépondreSupprimer
  4. Belle liste !

    Pour moi, ça a été Au bonheur des Dames de Zola, et Lorenzacio de Musset, deux que j'ai adorés. Et l'étranger de Camus et Que ma joie demeure de Giono que j'ai détestés à l'époque (un peu moins quand je les ai relus il y a quelques années).

    RépondreSupprimer
  5. Le livre qui m'a pas mal marqué quand j'étais au collège c'est "route 225" de Chiya Fujino qui raconte comment un frère et une sœur se retrouvent bloqués dans un monde parallèle. Après, au lycée, c'est "la petite-fille de monsieur linh" de P. Claudel qui fait réfléchir sur la guerre et les réfugiés.

    RépondreSupprimer