Chronique : Nejabeth de Pierre Grimbert, le tome 4 de Gonelore


*** ATTENTION : CHRONIQUE AVEC SPOILERS ! ***

Si vous suivez le blog depuis quelques temps déjà, vous savez que j'apprécie beaucoup Pierre Grimbert et ses univers, dont celui de Gonelore. Vous pouvez d'ailleurs retrouver mes chroniques des trois premiers tomes : Les Arpenteurs (ici), Le Maguistre (ici) et Les Chiffoniers (ici). Cette saga est tout simplement un coup de cœur pour moi. Imaginez alors ma réaction lorsque j'ai reçu ce quatrième tome ... Je remercie une nouvelle fois Pierre Grimbert pour ce nouveau partenariat. Tout comme les précédents tomes, l’action reprend là où l'histoire s’est arrêtée. Seulement quelques heures se sont écoulées après l’attaque et la défaite de Tannakis contre l’école de Mageronce.

Après les drames qui ont frappé Mageronce, la confrérie est plus fragile que jamais. La vieille garde est à bout de souffle, privée de ses meilleurs éléments, tandis que la nouvelle génération n’est pas encore prête à prendre les chemins... Et pourtant, professeurs et apprentis doivent relever des défis comme les Arpenteurs n’en ont pas connus depuis longtemps. Car le Voile semble près de se déchirer sous la pression de hordes de chimères, et les Arpenteurs constituent l’ultime barrière entre ces monstres et les populations de Gonelore !
Pour regarnir ses rangs, le Concitre se voit contraint d’ouvrir les portes de l'école à de nouveaux maîtres. Et même à d’anciens ennemis, sans pour autant leur faire confiance... En a-t-on vraiment fini avec les traîtres qui ont semé le chaos dans le plus ancien sanctuaire des hommes ? Le poison distillé dans les esprits troublés pourrait se révéler plus dangereux encore que le fracas des armes...
La Mageronce elle-même semble vouloir prendre part aux événements, en révélant quelques-uns des secrets qu’elle gardait pourtant depuis un millénaire. Mais alors que les plus courageux ou les plus fous répondent à l’appel de l’entité, tous s’interrogent : souhaite-t-elle la victoire des mortels, ou celle des créatures avides de chair et de sang ?

Enfin j’ai pu retrouver toute la bande des jeunes arpenteurs et de leurs professeurs. Qu’est-ce qu’ils m’avaient manqués ! Cette fois-ci, l’intrigue ne se déroule pas seulement autour de Jonas et de son amnésie même si Pierre Grimbert nous laisse quelques indices à son sujet qui nous font réfléchir, qui nous poussent à émettre des hypothèses sur son passé. En effet, nous en apprenons davantage sur Gesse et son passé de voleur, un passé qui semble d’ailleurs le rattraper et qui risque de l’éloigner de son désir de devenir Arpenteur.

Pierre Grimbert nous plonge dès les premières lignes, comme à son habitude, dans le feu de l’action. Et quelle action ! Le début est assez effrayant et ne présage rien de bon pour nos amis … Il a su une nouvelle fois me captiver dès les premières pages, voir même les premiers mots !

Tout comme les autres tomes, à travers des échanges entre les personnages et la narration, des éléments clés des précédents tomes refont surface, ce qui est vraiment pratique lorsque, comme moi, vous lisez plusieurs séries en même temps et que plusieurs mois s’écoulent avant que le prochain tome ne soit publié. Et puis, c’est toujours utile d’avoir quelques rappels lorsque l’on n’a pas le temps de relire les tomes précédents.

Dans ce quatrième tome, Pierre Grimbert nous fait part d’une nouvelle menace contre l’école de Mageronce et ses Arpenteurs. Contrairement à la menace de Tannakis, celle-ci semble venir de l’intérieur de Mageronce … Mais je ne vous en dit pas plus à ce sujet.

Quant à l’action, je la trouve encore une fois captivant ! Nous suivons les aventures de nos jeunes arpenteurs et de leurs professeurs à Mageronce, mais pas seulement ! L’action se déroule aussi dans une grande ville où des attaques de chimères sèment la panique … Mais qui est à l’origine de ces attaques ? Est-ce une coïncidence ou est-ce provoqué par ceux qui menacent Mageronce ? Ahah ! Mystère et boule de gomme. Ce n'est pas sûr que vous trouviez la réponse dans ce quatrième tome … En tout cas, moi je ne l’ai pas trouvé … Et c’est bien ça qui m’a frustrée !

Encore une fois Pierre Grimbert sait où terminer son roman pour nous faire souffrir en attendant la suite … J’ai du laisser mes personnages préférés à des moments critiques, où je n’avais qu’une envie : leur venir en aide ! Je veux la suite pour savoir ce qu’il va se passer ensuite ! Mais il faut encore attendre quelques mois avant que je puisse retrouver l’univers et les personnages de Gonelore.

Pas simple en tout cas de vous faire part de mon nouveau coup de cœur sans vous dévoiler ce qui s’est passé dans les trois premiers tomes. En tout cas, une chose est sûre, je vais devoir être patiente, et de vous à moi, je ne le suis pas tout le temps … Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore cette saga, je vous conseille d’y remédier rapidement car j’ai une nouvelle fois passé un agréable moment dans l’univers de Gonelore.

FICHE TECHNIQUE : 





Titre : Nejabeth
Saga : Gonelore
Auteur : Pierre Grimbert
Editions : Octobre (12 juin 2015)
320 pages
19,50€


Partage !

4 petits mots

  1. Une série que je ne connaissais pas du tout mais que tu me donnes envie de découvrir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ Tu me diras ce que tu en penses

      Supprimer
  2. je ne connaissant pas non plus mais je pense qui va bientot rejoindre ma pal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me fait plaisir de lire ça ^^ Tu me diras ce que tu en penses

      Supprimer