Le livre audio #1 : ma première expérience

livre-audio-audiobook

L’ouvrage papier est celui que tout le monde connait et auquel on est tous confronté un jour ou l’autre, ne serait-ce que par le biais de l’école. Mais ce format n’est pas le seul à pouvoir nous narrer des histoires. Le livre audio est un autre support permettant de découvrir des œuvres littéraires. Depuis quelques années il s’est assez démocratisé mais encore peu de lecteur papier y ont recourt. Pourtant, c’est un outil que je considère comme formidable. Aujourd’hui, je propose de partager avec vous ma première expérience du livre audio.

Un livre audio est un roman, un conte, de la poésie ou toute autre histoire non pas retranscrite sur papier comme habituellement mais lue à voix haute par un narrateur et parfois agrémenté de bruitage, de musiques ou de chansons. Il se présente sous un format audio qui peut être lu sur l’importe quel support.

Pourquoi j’en suis venue au livre audio ?

Il y a quelques semaines, j’ai dû passer plusieurs jours à dessiner des objets archéologiques pour mes travaux universitaires. Or, il n’y a rien de plus barbant à mon sens que de rester dans une pièce silencieuse à faire un travail fastidieux. Je ne pouvais pas me mettre devant la télé puisque mes yeux étaient pris par le dessin. Mes mains étaient également occupées et j’avais fait 100 fois le tour de mon mp3. J’ai donc eu l’idée du livre audio pour faire diminuer ma PAL (et mon ennui par la même occasion).

Qu’est-ce que j’ai écouté ?

J’ai écouté L’Affaire Charles Dexter Ward de H.P. Lovecraft – ma chronique est ici. Il s’agit d’un court roman mi-fantastique mi-horreur que j’ai découvert dans le cadre du Hallowctober 2015. J’ai trouvé une version audio sur YouTube - ici - et j’ai tout de suite adoré.



Charles Dexter Ward, jeune étudiant féru d'archéologie, d'histoire et de généalogie, découvre un jour que Joseph Curwen, jugé pour sorcellerie à Salem, est un de ses ancêtres. Curieux de nature, il part à la recherche de son histoire. Dès le début de son enquête, Charles acquiert de prodigieuses connaissances historiques, compensées par une étrange amnésie du temps présent. Il développe en outre un inquiétant mimétisme avec son aïeul. Devant ces répercussions inattendues, le docteur Willett, médecin et ami de la famille Ward, part à son tour en quête.




Pourquoi ça m’a plu ?

D’abord, j’ai trouvé le livre très bien lu. Le narrateur a une voix claire et une diction impeccable. En plus de ça, il met le ton là où il faut, sans trop en faire. Par ailleurs, certains passages sont accompagnés par quelques notes de musique, ce qui renforce le caractère effroyable de l’histoire.
Les descriptions parfois assez longues et les passages sans trop d’action ne m’ont pas vraiment ennuyée (alors que j’ai horreur de ça quand je lis). Au contraire, j’ai trouvé qu’ils contribuaient à renforcer l’univers. J’ai eu l’impression que les pages défilaient beaucoup plus vite que si je les avais lues moi-même.
L’ambiance de cette version audio colle vraiment très bien au roman d’horreur. Tout est fait pour nous donner des frissons (je ne conseille pas de l’écouter la nuit … Brrrrrh !). C'est là toute la puissance du livre-audio : il y a une grande différence entre lire « Et dans un râle agonissant il dit : … » et d’entendre le râle lui-même. Pour moi, ça a été une expérience très immersive, au cœur de l’intrigue. Je n’aurai certainement pas eu autant de plaisir à découvrir ce roman si je ne l'avais pas entendu lire.


Vous l’avez compris, j’ai été complètement conquise par cette première expérience du livre audio. C’est un format qui est destiné à vraiment tout le monde. Les enfants, les grands, les déficients visuels, les automobilistes, peu importe, chacun y trouvera son compte.

Partage !

9 petits mots

  1. Ça fait un moment que je veux découvrir la lecture audio ! Ton article, très bien détaillé, achève de me convaincre !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait plaisir de t'avoir convaincue. N'hésites pas à me dire ce que tu en as pensé !

      Supprimer
  2. Cela m'a été très utile lorsque j'étais en chimiothérapie, et que les yeux et la concentration ne suivaient plus. Une des seules choses que je pouvais encore faire, avec le coloriage (mais pour ça il fallait que je puisse m'asseoir). Je serais intéressée de savoir où tu te procures tes livres audio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ça je le conçois. Je trouve que le livre-audio est une manière beaucoup plus instructive de passer ton temps (surtout quand on en a beaucoup) que la télé par exemple. C'est chouette que tu es pu te divertir un peu malgré les conditions...
      Un article sur les plateformes de téléchargement est en préparation pour bientôt ;)

      Supprimer
  3. Je n'étais vraiment pas une adepte du livre audio. J'ai essayé une fois et je n'ai pas été convaincue. Je suis d'ailleurs en train de lire le livre papier. Mais en ce moment, ça en parle pas mal de ce format et j'ai eu envie de retenter l'expérience. Ça ne détrônera jamais un livre papier mais de temps en temps, pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, pour moi rien ne vaut le livre papier. Pourtant, j'ai été assez séduite par cette expérience et je pense que pour certains livres difficiles, notamment les classiques, ça peut être assez plaisant parce que plus accessible de compréhension :)

      Supprimer
  4. Merci d'avoir partagé cette expérience! J'avais entendu parler de ce support, mais je n'avais jamais pensé à renoncer à mes sacro-saints livres de papier. Je pense pourtant que je vais m'y mettre, car je manque de temps pour lire à cause du travail et j'ai horreur de ça. J'essaierai comme toi de faire les 2 en même temps! Merci pour cette idée !
    bonne continuation
    Sphinx

    RépondreSupprimer
  5. Ma maman est malvoyante. Elle "lit" des livres audio depuis des années. C'est à mon sens l'utilisation première de ces livres et ce qui les rend indispensables. Et quand de grands comédiens prennent la peine et le temps d'en enregistrer c'est vraiment chouette. De mon côté, j'aime le papier. Mais si un jour je ne peux plus lire, j'en ecouterai à mon tour.

    RépondreSupprimer
  6. C'est une bonne idée les livres audio!! Je pense m'y mettre aussi (ça me rappellera mon enfance)

    RépondreSupprimer