Chronique - Red Queen de Victoria Aveyard

red-queen-victoria-aveyard-dystopie

Red Queen de Victoria Aveyard est l’objet de notre lecture commune du mois. Soucieuses de vouloir découvrir ce premier opus en même temps, il nous tardait de nous lancer à corps perdu dans cette nouvelle aventure. Dystopie à l’allure sanglante, la couverture nous a tout de suite tapé dans l’œil ! Est-ce que ça en valait le coup ? Voilà notre avis.

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.



L'AVIS DE LUCIE 


Du sang, une couronne, en voilà une très jolie couverture ! Elle résume parfaitement bien l’intrigue de ce roman, qui est dirigé par des personnages forts et un univers original. Victoria Aveyard, en plus de sa plume addictive, nous propose une histoire pleine de rebondissements et de retournements de situation. Il s’agit d’un très bon début de saga

Mare Barrow est une de ses héroïnes bad-ass qu’on croise parfois au détour des dystopies. Désabusée dès le début, elle se place en marge de la société dans laquelle elle évolue, avec une vision bien cynique du gouvernement de son royaume, Norta. S’il y avait bien une personne pour mettre la pagaille dans le royaume, c’était bien elle. 

L’univers de Red Queen était encore inédit pour moi. Des humains au sang argent gouvernent le monde grâce à leurs pouvoirs surnaturels, écrasant les humains normaux à sang rouges. Les uns dominants, les autres dominés, ces deux castes divisent la population dans un régime totalitaire à la limite de la tyrannie. Je n’avais encore jamais croisé de « dystopie fantastique » et je dois dire que ça m’a beaucoup plu. Pour une fois, tout n’est pas basé uniquement sur la technologie, ce qui est plutôt chouette. 

Le rythme du roman est très bon, allant de péripétie en péripétie. Pourtant, j’ai été dérangée parfois par le coté trop rapide des évènements. Le gros de l’intrigue se déroule en 3 jours seulement, ce qui me parait bien court pour mettre en place une rébellion … J’aurai aimé plus de crédibilité et plus de temps pour développer certains détails. 

L’émotion est le point fort de Red Queen. Mare passe par de nombreux sentiments allant de l’amour au désespoir, de la perte d’un être cher à l’adrénaline d’un combat. Il en va de même pour les personnages qui l’entourent, malgré le point de vue interne. J’ai beaucoup aimé l’évolution de Maven et celle de Cal. Kilorn n’est pas en reste. Je les ai tous aimé, même les plus extrêmes. 

Le dénouement est plus que palpitant. Le dernier quart du roman est rempli d’action et de volte-face. Beaucoup d’éléments nous sont révélés et la menace ne vient pas forcément de là où on l’attend. J’ai dévoré cette fin à ne plus pouvoir m’arrêter. L’épilogue nous promet un très beau tome 2, avec l’arrivée de nouveaux personnages encore. J’ai hâte de savoir comment tout ça va se poursuivre. Vivement le mois prochain !




L'AVIS D'AMANCE 


ALERTE COUP DE COEUR !! Et bien oui, Red Queen est mon coup de coeur de l'année 2015. Je dis bien 2015 car je l'ai dévoré en quelques jours seulement. L'écriture de Victoria Aveyard m'a transportée et pourtant lorsque que j'ai lu la quatrième de couverture j'étais un peu spectique, je me suis dis "Mouais bon, encore une dystopie à l'eau de rose, l'histoire d'une pauvre fille malheureuse, qui va finir par découvrir l'amour au milieu d'un monde dévasté....". Et bien non ! Je dirais même tout le contraire (bon il y a une histoire d'amour mais chuut.. !).

Je suis véritablement rentrée à fond dans cette histoire. Je me suis attachée au personnage de Mare en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et j'ai vraiment ressenti de la peine pour elle, sa famille et l'histoire de leur famille. J'ai vécu toutes les émotions de Mare au même instant qu'elle, qui passe par le rire, le stress, la peur, la tristesse mais aussi l'amour et l'amitié. Pour moi aucun autre personnage n'est superflu, ils ont tous leur importance et je les apprécie tous autant même les plus détestables. 

Les traditions que Victoria Aveyard met en place dans ce monde m'ont énormément plu. Ce sont des petits détails mais ils ont étés très importants pour moi, pour me permettre de rentrer au plus profond de l'histoire. On sent que derrière ce livre il y a eu une véritable recherche au niveau des traditions et des manières de faire royales.  

Comme l'a dit Lucie ci-dessus, le rythme est soutenu mais trop rapide à mon gout aussi. Je ne vais pas le répéter, mais 3 jours, c'est vraiment cours pour organisée quoi que ce soit d'aussi important qu'une révolution. 

Et enfin que dire de ce retournement de situation dans les dernières pages du livre !! Clairement je ne m'y attendais pas, mais alors pas du tout ! Je suis restée scotchée en mode : "Euh... wtf ?" Je n'avais qu'une seule envie, en parler au plus vite avec Lucie mais celle-ci n'en était qu'à à peine 50% du livre !


Je ne dirais qu'une seule chose pour conclure : Vite le 10 Février pour la suite !!


FICHE TECHNIQUE : 

red-queen-victoria-aveyard-dystopie-couverture


Titre : Red Queen
Saga : Red Queen (tome 1)
Auteure : Victoria Aveyard 
Editions : MSK  (11 mars 2015)
444 pages
18€
Extrait : Je considérais les Argents comme des dieux intouchables que rien ne pouvait menacer ni effrayer. Je sais à présent que l’inverse est vrai. Ils ont vécu si longtemps au sommet, protégés et isolés, qu’ils ont oublié que la chute était possible. Leur force est devenue leur faiblesse.






Partage !

4 petits mots

  1. Vous m'intriguez toutes les deux sur ce roman :D !

    RépondreSupprimer
  2. Ce titre me donne envie. D'ailleurs, il est sur ma liste d'envie. J'adore cette collection. =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'MSK propose vraiment de très bons romans ... Si tu as l'occasion de mettre le nez dans Red Queen, n'hésites pas ! :P

      Supprimer