COUP DE COEUR ! Chronique BD - La Quête d'Ewilan, tome 1 : D'un Monde à l'Autre de Lylian et Laurence Baldetti

 ewlian-bottero-bd-lylian-baldetti-glénat

Le mois dernier, je découvrais enfin La Quête d’Ewilan de Pierre Bottero. J’avais déjà repéré depuis un certain temps son adaptation en bande-dessinée, que j’ai dévoré tout de suite après le premier tome de la saga. Et j’ai adoré !
La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule quand elle pénètre par accident dans l'univers de Gwendalavir avec son ami Salim. Là, des créatures menaçantes, les Ts'liches, la reconnaissent sous le nom d'Ewilan et tentent de la tuer. Originaire de ce monde, elle est l'héritière d'un don prodigieux, le Dessin, qui peut s'avérer une arme décisive dans la lutte de son peuple pour reconquérir pouvoir, liberté et dignité.

L’univers de La Quête d’Ewilan est riche de l’imagination débordante de son auteur et l’intrigue se prête tout particulièrement aux dessins puisqu’il s’agit d’une histoire de … dessinateurs ! C’est ce point-là que j’étais pressée de découvrir, notamment la manière dont Laurence Baldetti allait rendre Gwendalavir et l’imagination d’Ewilan.
J’ai adoré les dessins. C’est moderne, coloré, graphique, précis, plein de détails, bref, c’est absolument tout ce qui me plait. Je m’étais dit que si l’intérieur de l’album était aussi bon que la couverture, je passerai un très bon moment, ce qui a totalement été le cas. J’ai passé pas mal de temps à observer le trait, c’est une expérience vraiment agréable.


ewlian-quête-baldetti-lylian-gwendalavir
  
Les personnages correspondent très bien à l’image que je m’étais faite d’eux. Ewilan est blanche et blonde, Salim est noir avec des tresses : j’adore ce duo ! C’est tellement rare de trouver des personnages de couleur dans les romans jeunesse. Et dire que cette histoire à pratiquement 15 ans ! Encore une fois, je pense vraiment que chaque enfant peut s’identifier à l’un de ses personnages. La bande-dessinée a respecté cet esprit et j’ai beaucoup apprécié l’effort. Par contre, je n’imaginais pas du tout Edwin, Bjorn et Duom de cette manière. Mais qu’à cela ne tienne, les dessins sont tellement beaux que peu m’importe !
L’adaptation de Gwendalavir m’a aussi beaucoup plu. Il est encore plus beau que l’image qui je m’étais faite dans la tête. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la forêt, la ville et surtout les créatures décrites par Pierre Bottero. Moi qui avais du mal à m’imaginer ces bestioles ! C’était vraiment chouette de les avoir en vrai sous les yeux. En plus de ça, elles correspondent très bien aux descriptions du roman. C’est un carton plein pour Laurence Baldetti.

ewilan-quête-botterro-lylian-baldetti-bd-salim 
Passons à l’intrigue de cette bande-dessinée : j’ai été très agréablement surprise par l’extrême fidélité du scénario. Merci Lylian ! Tout y est, ou presque. Les seules coupes qui ont été faite sont minimes. Les scènes s’enchaine et la bande-dessinée est très dense. Ce premier tome correspond à la moitié du premier tome. Il fait une soixantaine de page, ce qui est 10 de plus que la norme. Le moment passé avec les personnages est donc plus long, ce qui n’est pas désagréable.
Je pense que je n’ai rien à ajouter de plus. Vous l’avez compris, tout est bon et rien est à jeter dans cette adaptation. J’ai tout aimé et je suis ravie de la fidélité qu’est faite à l’histoire de Pierre Bottero. Cette saga semble être un très bel hommage à l'auteur disparu trop tôt aux gouts de tous. Je continuerai cette lecture avec grand plaisir dans l’optique d’illustrer au mieux les romans que je lirai bien-sûr avant.

Je lui ai mis :


FICHE TECHNIQUE : 

quête-ewilan-baldetti-lylian-bottero-bd-glénat




Titre : D'un Monde à l'Autre
Saga : La Quête d'Ewilan 
Scénario : Lylian 
Dessins : Laurence Baldetti 
Couleur : Loïc Chevalier 
Éditions : Glénat (16 octobre 2013)
Collection : Grafica
64 pages  
14,95 €

 

Partage !

0 petits mots