Chronique n° 128 - Cindy Van Wilder signe un thriller original et intense avec Memorex !


Il y a quelques semaines, j’ai eu le grand plaisir de trouver Memorex de Cindy Van Wilder dans ma boite aux lettres, gentiment envoyé par les éditions Gulf Stream. Il s’agit d’un roman que j’attendais de lire depuis plusieurs mois. Son auteure nous en avait déjà parlé lors de son interview en septembre dernier. Enfin j’ai pu le lire et c’est une magnifique surprise !

2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l'île familiale. Un an qu'Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s'est muré dans une indifférence qui la fait souffrir. Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l'île : c'est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancœurs que Réha ressasse depuis un an. Au coeur de l'énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous.

Je dois avouer que le thriller n’est pas mon genre de prédilection. J’en ai lu quelques-uns, mais ils sont rares dans ma bibliothèque. Je ne savais pas que Memorex en était un avant de me lancer dans sa lecture. Je n’avais pas lu le résumé pour découvrir l’histoire au fur et à mesure, sans a priori.

Dès les premières pages, je me suis laissée embarquée par l’histoire. On est plongé dans l’esprit de Réha, une ado traumatisée par des évènements difficiles survenus un an plus tôt. Son monde s’est écroulé et elle tente de survivre malgré les douleurs psychologiques qui persistent. J’ai compati immédiatement à sa peine. Je me suis mise à sa place et je me suis dit que je serais 100 fois devenue folle à sa place.

L’univers du roman est très réaliste. Nous sommes en 2022, ce qui aide à rentrer dans l’histoire. Malgré le pays et le fait que Réha appartiennent à une classe sociale très différente de la mienne, je n’ai pas eu de mal à me projeter dans son monde. Par ailleurs, Memorex fait intervenir très peu de personnage et se développe dans une ambiance de huit clos.

J’ai eu l’impression de progresser dans une sphère brumeuse dont le voile de mystère se lève petit à petit, en même temps que Réha va de révélation en révélation. J’ai aimé cette sensation d’oppression et d’opacité. L’atmosphère joue un grand rôle et à une forte emprise sur le lecteur. Cindy Van Wilder a très bien travaillé cet aspect-là de son roman.


Par ailleurs, le rythme est également très entrainant. Beaucoup d’évènements s’enchaînent. Ils sont appuyés par des effets de surprise très réussit. Personnellement, j’ai été menée en bateau d’un bout à l’autre. J’avais beau cherché, je ne parvenais pas à résoudre le mystère. Pourtant j’y ai beaucoup réfléchit entre mes séances de lecture …

Je n’ai pas été du tout déçue par le dénouement. Au contraire, je pense qu’on ne peut que saluer son originalité. Cindy Van Wilder nous amène là où on ne s’y attend pas. Le développement est tellement réaliste que ça en fait froid dans le dos … D’ailleurs la narration y aide beaucoup. Il s’agit d’un récit alternant présent et souvenirs. C’est audacieux et très efficace.

J’ai beaucoup aimé les personnages et leurs évolutions respectives. Réha se révèle à elle-même. Son frère Aïki n’est pas celui qu’on croit et Holly est très surprenante. Tous interagissent de manière subtile et les relations sont profondes. L’histoire est complexe et l’intrigue aurait pu retomber comme un soufflet si l’auteure n’avait pas autant pris soin de ses personnages. Ils sont tous vivants, avec leur passé, leur présent et leurs attentes. C’était très intéressant d’être en présence de protagonistes aussi réels et aussi loin des stéréotypes classiques.

Même après quelques jours de réflexion, je ne trouve aucun défaut à Memorex. Ce roman est très original, servi par une ambiance pesante et une aura de mystère qui embarque le lecteur dans un voyage intense et haletant. C’est un véritable page-turner. En plus l’objet-livre est hors du commun. Je vous le recommande à 100%.


Je lui ai mis :


Infos pratiques :

Titre : Memorex
Auteure : Cindy Van Wilder
Éditions : Gulf Stream (- mai 2016)
406 pages
17 €

Partage !

2 petits mots

  1. Je suis ravie que ce livre t'ai autant plu ! Aucun défaut ? C'est rare alors ça fait plaisir :) Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire un roman de Cindy parce que j'ai peur de ne pas accrocher à l'univers mais avec tous les avis positifs que je peux lire sur ces livres, c'est difficile de ne pas être un tout petit peu tenter au moins ! Merci pour cette chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de m'avoir lu ! :D
      Celui-ci est tout à fait contemporain, enfin dans un futur très proche puisqu'en 2022. Je pense que tu pourras y accrocher très facilement ! ;)

      Supprimer