Le thriller de Noël !


Il y a des auteurs, quoi qu’ils écrivent on a envie de les lire. C’est mon cas avec Gabriel Katz depuis ma découverte d’Aeternia un peu plus tôt cette année. Bien que le monsieur ait plutôt écrit en fantasy, il a aussi sorti un contemporain l’année dernière. Et pas n’importe quoi : c’est un thriller de Noël se déroulant en Thaïlande !

Résumé : 
En acceptant ce job de Père Noël aux grands magasins, Benjamin Varenne ne s’attendait pas à déclencher un cataclysme dans sa petite vie de comédien raté. Beau gosse, séducteur, il va flasher sur la seule fille de Paris qu’il aurait mieux fait d’éviter comme la peste. II faut dire que Victoire, cette petite bombe irrésistible, n’est pas la gosse de riche qu’elle a l’air d’être, mais la femme d’un mafieux albanais, qui ne plaisante pas avec le code de l’honneur. Happé dans un engrenage de luxe et de violence dont il ne maîtrise pas les rouages, Benjamin va devoir improviser et, contrairement à ce qu’il pense, ce n’est pas ce qu’il fait de mieux. Des palaces parisiens aux îles paradisiaques du golfe de Thaïlande, il va vivre le Noël le plus mouvementé de sa vie.

J’avais très envie de lire ce roman avant les fêtes de fin d’année pour pouvoir te le proposer dans un timing impeccable. C’est chose faite, j’ai lu N’oublie pas mon petit soulier début décembre et je dois avouer ne pas être déçue du voyage.

Le ton de ce thriller n’a rien à voir avec les autres récits de Gabriel Katz. Cette fois-ci, le style est direct, argotique et franc, comme si un vieux pote te racontait ses déboires. D’ailleurs, c’est à peu près ça. Benjamin n’a vraiment pas de bol. Il est embarqué malgré lui dans une situation complètement ahurissante qui ne s’arrange pas avec le temps. Dommage pour lui, mais on rigole bien à ses dépens !

Le scénario de ce thriller est assez invraisemblable et c’est ce qui fait son charme. S’il avait été écrit sur le ton très sérieux que prennent parfois les auteurs du genre, il n’aurait pas du tout été crédible. Mais étant donné que le protagoniste est plus que sarcastique, peu importe qu’on y croit ou pas, on a envie de connaitre la suite.

Je pense que j’ai tout aimé dans le récit : le protagoniste désabusé, les personnages secondaires un poil caricaturaux, le rythme très soutenu, les paysages de Thaïlande, l’ambiance survoltée. C’est assez difficile de décrire un roman comme celui-ci parce qu’il est tellement loin de ce que j’ai pu lire jusqu’à présent que je n’ai pas de points de comparaison.

Je n’ai pas tellement envie de t’en dire plus sur l’intrigue. Je te laisse avec le résumé plus haut. Il y a bien assez d’informations dedans pour te donner envie. Je suis certaine que N’oublie pas mon petit soulier est susceptible de plaire à n’importe qui, même à quelqu’un qui n’aime pas lire ou qui n’aime pas les thrillers (comme moi !).

Il faut absolument que tu te laisses tenter par le délire de Gabriel Katz. Tu vas voir, tu ne regretteras pas. 


Un petit tour en Thaïlande pour Noël, ça te branche ?
____________________________
N'oublie pas mon petit soulier de Gabriel KATZ 
Publié aux Éditions du Masque (2015)
288 pages - 19€


Partage !

2 petits mots

  1. Il est dans ma liste d'envie. Ça serait l'occasion idéale pour lui faire rejoindre ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le confirme, les fêtes de fin d'année est vraiment la bonne période pour lire ce roman ! :)

      Supprimer