Endless Legend : bienvenue à Auriga !

endless-legend-videogame-sega-strategie

Après Child of Light, on continue dans la découverte des jeux vidéo à la française, avec Endless Legend développé par l’ex‑studio indépendant parisien Amplitude Studios, récemment racheté par SEGA Europe, et qui m’avait tapé dans l’œil à sa sortie en septembre 2014.
Teaser :
Chaque lever de soleil est synonyme d'une nouvelle journée de labeur. Les champs doivent être cultivés, les bâtiments achevés, les richesses collectées, et la science et la magie doivent vous faire avancer. Mais prenez garde, car votre planète Auriga a été témoin d'une mystérieuse apocalypse,
et l'hiver auquel vous venez de survivre a été le pire de tous.
Alors que vous découvrez les secrets perdus de votre planète, ainsi que les mystérieuses légendes et ruines Endless, vous vous rendez compte que vous n'êtes pas seuls. D'autres peuples ont survécu, ont évolué et sont même peut-être prêts à partir en guerre. Vous possédez une ville, un peuple qui vous est loyal et quelques troupes. Où irez-vous, qu'allez-vous y trouver, et comment réagirez-vous ?
Votre sentier sera-t-il pavé de roses ou de sang ?

eXploration, eXpansion, eXploitation, eXtermination

Endless Legend fait partie de la grande famille des jeux vidéo dits « 4X ». En somme, on a ici de la gestion-stratégie inspirée des jeux de plateau, à la manière de Civilization, où on doit gérer un empire face à des rivaux à affronter tour par tour. Les joueurs/ses de Civ’ se retrouveront d’ailleurs beaucoup dans Endless Legend.

endless-legend-videogame-sega-strategie
Construisez d'immenses villes aux architectures variées.

À vous de choisir l’orientation de votre partie : vaincrez-vous vos adversaires grâce à votre économie florissante, votre implacable armée ou votre incroyable technologie ? Un peu à la Game of Thrones, le jeu est rythmé par les saisons où les longs et prospères étés laissent régulièrement place à des hivers difficiles où les déplacements – par tuiles – et les échanges sont laborieux. Loin de la classique dualité ami/ennemi de nombreux jeux vidéo, Endless Legend (comme beaucoup de jeux 4X) laisse en plus une belle place à la diplomatie.

L’aspect stratégique est moins présent que dans d’autres 4X comme la saga Total War (cela va peut-être changer avec le rachat d’Amplitude Studios par SEGA Europe, détenteur de la licence) au profit de la gestion. Endless Legend peine ainsi à renouveler les dynamiques des jeux 4X qui l’ont précédé, mais à être prudent, Amplitude Studios ne fait au moins pas d’erreur dans le registre de l’ambition démesurée. Les innovations de gameplay* sont discrètes mais astucieuses, et c’est ce qui a fait le succès du jeu.

La prise en main est longue et paraîtra très complexe aux débutants en gestion-stratégie : comptez au moins deux heures avant de bien comprendre comment fonctionnent les mécanismes de jeu ! La profondeur stratégique nécessaire à la victoire pourra ainsi rebuter certains, mais d’autres – les joueurs/ses d’échecs par exemple – apprécierons de planifier une conquête 50 coups à l’avance. Ceci n’est d’ailleurs pas spécifique à Endless Legend mais aux jeux 4X en général.

endless-legend-videogame-sega-strategie
Choisirez-vous les seigneurs déchus, les nécrophages ou les drakkens pour fonder votre empire ?

Un monde riche, entre science-fiction et fantasy

Auriga, la planète qui vous accueille, change de visage à chaque partie : continents et paysages sont générés aléatoirement (et modulables selon vos souhaits), renouvelant sans arrêt l’expérience de jeu. Les designs des différents peuples sont très variés et les architectures propres à chacun vraiment originales. Leur background* est mystérieux et très alléchant, entre science-fiction et fantasy (et non, je n’en dirai pas plus !). Huit factions sont jouables dans l’édition de base, et trois autres sont disponibles grâce à des extensions. Un petit kiff personnel pour les Indomptés, des êtres vivant en symbiose avec la nature et de grands bâtisseurs, et les Mages Ardents, des sorciers assoiffés de magie et de science prêts à tout pour accomplir leur volonté.

La rejouabilité* importante de ce jeu est aussi rendue possible grâce au développement scientifique de la civilisation que vous jouez, important levier pour évoluer et progresser vers la victoire, ainsi qu’aux quêtes de faction, différentes selon le peuple choisi et qui apportent une trame scénaristique dans ce jeu orienté bac à sable*. Cette caractéristique d’Endless Legend lui donne une durée de vie très longue. L’OST* lyrique composée par FlyByNo, douce et mélodieuse, achèvera (un peu trop !) de vous faire perdre la notion du temps pendant une partie.

endless-legend-videogame-sega-strategie
Face à face à hauteur de géants ! Chaque régiment avance tuile par tuile pour attaquer l'ennemi adverse.

Les adeptes de RPG* enfin apprécieront la personnalisation et le background* accordés aux héros des différentes factions. Cet aspect est d’ailleurs appuyé par les combats, qui se déroulent directement sur la carte : les armées se répartissent en deux camps, chacun mené par leur héros, et s’affrontent ensuite tour par tour. Les héros acquièrent ainsi une expérience propre, à exploiter en tant qu’atout stratégique.

Sept extensions (appelées DLC*) sont disponibles et apportent de petits plus au jeu : nouvelles factions, contenu narratif additionnel, conflits navals débloqués, nouvelles unités, mécaniques de diplomatie supplémentaires… Un mode multijoueur est également présent : ici, on ne joue pas contre une IA*, serez-vous donc alliés ou ennemis ?

Le jeu a beau avoir été développé par un studio français, point de bande-annonce en français : drôle de choix ! Le public visé semble plutôt anglophone… Mais rassurez-vous, le jeu existe bien en français. Bonne découverte !



...................................................
Endless Legend
développé par Amplitude Studios et produit par Iceberg Interactive. 
Disponible sur PC et Mac. 
Classic Edition : 29,99 €. Collection Edition : 69,99 €. 
Nombreux DLC disponibles entre 1,99 € et 12,99 €. 
+12 ans.









Partage !

0 petits mots