Rebecca Kean, l'héroïne parfaite !


Il y avait bien longtemps que je n’avais pas mis le nez dans un bon roman d’Urban Fantasy, ce genre léger et mystique que je dévorais étant ado. J’ai voulu voir si tant d’années après avoir délaissé les créatures de la nuit j’avais toujours le même frisson. Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell est exactement ce qu’il me fallait. 

Burlington...nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

L’héroïne parfaite

Dès la première scène de Traquée, le premier tome de la saga, j’ai su que Rebecca et moi on allait bien s’entendre. Parfaitement synchros, on a toutes les deux 26 ans et on travaille dans le même milieu universitaire. La coïncidence fait sourire. Notre héroïne est belle, sûre d’elle et particulièrement douée dans ce qu’elle fait. Elle correspond à la figure forte à laquelle on rêve tous-tes.

Malgré ses qualités, Rebecca a aussi un gros défaut, son sale caractère. L’autrice joue à fond sur le côté indépendant et inconséquent de son personnage avec des répliques cinglantes et des situations burlesques. C’est une vraie réussite !

Action, suspens et palpitations

L’intrigue développée dans ce premier tome est addictive, basée sur une bonne dose de suspens et régulièrement rythmée par des scènes d’action. Notre protagoniste est une sorcière surdouée qui n’a peur de rien. Poules mouillées s’abstenir ! Je veux quand même mentionner que j’ai été plus intéressée par l’histoire de fond que par le dénouement de cet opus, que j’ai trouvé assez introductif.



Les quelques temps morts du roman sont employés à enrichir la vie amoureuse de Rebecca. Les prétendants et les scènes sexys ne manquent pas et ne tombent jamais dans la vulgarité, ce qui est plutôt appréciable. Des pistes très intéressantes sont lancées à partir de passages en apparence plutôt anodins.

Une mythologie qui vaut le détour

Cassandra O’Donnell enrichit son récit avec une mythologie à la fois classique et variée. La seule créature que je ne connaissais pas est le muteur et j’ai beaucoup aimé la distinction entre sorcière et potionneuse. On retrouve dans l’aventure tous les ingrédients qui font de la bonne Urban Fantasy.

Traquée est un peu comme la première saison d’une série prometteuse. L’intrigue n’est pas forcément très originale mais les personnages sont forts et le background vaut le détour. Cassandra O’Donnell nous offre le fantasme d’une héroïne invincible et irrésistible embarquée dans une histoire effrénée et palpitante. Je n’ai pas pu m’empêcher de tourner les pages et savoir que 5 autres tomes m’attendent est un soulagement.

A qui je conseille ce roman ?
Certains diront certainement que Rebecca Kean est bourré de clichés et qu’il ne faut pas s’attendre à une révolution du genre en parcourant ses pages mais c’est bien là la force de cet univers. Cassandra O’Donnell grossit les traits de manière intelligente pour répondre à ce que tous ceux qui s’attaque à la bit-lit veulent : vivre les aventures et vibrer en même temps son protagoniste.


.....................................................

Rebecca Kean, tome 1 : Traquée de Cassandra O’Donnell
Paru aux éditions J’ai lu, collection Darklight (2011)
473 pages - 12,50 €



Publié dans :

Partage !

7 petits mots

  1. Rebecca Kean est une de mes sagas favorite dans le genre urban fantasy. Cassandra O'Donnell a un talent indéniable pour créer des univers originaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, j'adore ce qu'elle fait avec cette saga ! Je pense que c'est un incontournable de la bit-lit :)

      Supprimer
  2. J'ai finis le premier tome il y a même pas deux jours et aujourd’hui j'ai lu la moitié du deuxième tome. Je suis tombée sous le charme de cette saga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est très addictif ! :)

      Supprimer
  3. Cette saga me fait très envie depuis un certain temps et me rappelle un peu l'esprit de Chroniques de Mackayla Lane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai entendu parler de cette autre saga. Il semblerait que c'est assez similaire oui :)

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer