Nourris ton cerveau #1


Toi aussi, tu as besoin de constamment nourrir ton cerveau ? Parce que moi, c'est vital ! Alors tous les mois je pars en quête de nouveautés, les yeux et les oreilles grands ouverts. Films, lectures, podcasts, vidéos YouTube, musique, tout y passe et très souvent je tombe sur des petites merveilles. J'ai envie de te les partager, parce que je suis sûre que toi aussi tu as envie besoin de donner à manger à ta cervelle pour aller bien. Première édition, c'est parti !

Lecture

King Kong Théorie de Virginie DESPENTES. J'ai enfin succombé aux sirènes de cet essai, considéré comme un incontournable du féminisme en France. Je m'attends à un texte sans langue de bois, et c'est ce que j'ai eu. Il n'est pas cru, ni vulgaire. Je trouve que le ton est juste. Autant que le permettent des thématiques aussi sensible que le viol ou la prostitution dans le climat actuel.
Oui, les mots sont durs. Mais la réalité l'est bien plus. Pourtant, l'autrice ne se porte à aucun moment comme victime. C'est le message le plus fort qu'elle fait passer. Les seuls à blâmer sont les agresseurs. Les agressées, elles, n'ont pas à courber l'échine.
King Kong Théorie va beaucoup plus loin que cela. Les chapitres creusent pour aller à l'origine du problème, jusqu'à ces mécanismes inconscients que la société nous inculque à notre insu, et à son insu à elle aussi. J'ai beaucoup réfléchi et je ne perçois plus de la même manière certaines choses. Mon regard aussi s'est durci, et ce n'est pas un mal. Je comprends pourquoi cet essai est encensé et je fais moi aussi maintenant partie de celles et ceux qui le conseillent à tout va. Pour les femmes, mais aussi pour les hommes. Lis-le, et dis-m'en des nouvelles. 


despentes-king-kong-theorie-féminisme


***

Musique

Thylacine. Pour une fois, point de métal, mais de l'électro (auquel je m'intéresse de plus en plus). Comment décrire cet artiste ? Il est jeune, originaire d'Angers. Il est incroyablement moderne, inspirant et inspiré. Le concept et la conception de sa musique me parlent puisque ses voyages sont au centre de sa création. Je n'avais pas eu de révélation musicale comme celle-ci depuis bien longtemps. Une bonne partie de ses titres se trouvent sur sa chaîne YouTube. Je te laisse avec mon préféré, War Dance. Fonce !




***

Film

Mauvaises herbes. Je débarque après tout le monde. Je ne connaissais pas Kheiron (et non, je n'ai pas vu Bref). Bref, je suis tombée sur ce film alors que je cherchais une comédie, et j'ai adoré l'intelligence de ce long métrage. On ne va pas se mentir, le cinéma français est parfois complètement à coté de la plaque. On est même bien trop souvent au ras des pâquerettes lorsqu'il s'agit d'humour.
Ici, malgré quelques maladresses et facilités, on est dans un film vrai, dynamique et drôle, qui joue sur les clichés sans en faire trop. Il passe outre le pathos que génèrent des jeunes en échec scolaire pour on montre qu'au-delà des drames rien n'est définitif. Je ne pourrais pas aborder toutes les dimensions de ce film en quelques, je peux juste vivement te conseiller d'y jeter un coup d’œil. Tu risques d'être surpris·e !




***

Podcast

Les Couilles sur la table. Le nom de ce podcast parle de lui-même. A l'heure où on redéfinit les féminités et ses (non)frontières, il me semble important, même primordial, de discuter également des masculinités. J'ai trouvé dans ces émissions tout ce que je cherchais : des discussions ouvertes et intersectionnelles qui tapent toujours utilement, et de manière argumentée, sur les clichés. Les invités sont hypers intéressants et apportent des éclairages qui leur sont propres, sur des sujets très variés.

Le tout dernier épisode est sur le mythe de l'homme des cavernes, Cro-Magnon et autres rustres dans toute leur splendeur. Je n'aurai pas pu rêver meilleure invitée que Claudine Cohen, et là, c'est l'archéologue qui parle. Vraiment, ce podcast vaut le détour !




Voilà pour ce début d'année. Bon, je n'inclus le roman que je suis en train de lire actuellement, et qui m'appelle du coin de l’œil. Je t'en parlerai la prochaine fois. Sache que c'est du lourd ! Mais sinon, tu as aimé ce petit article ? Dis-moi, quelles sont tes découvertes du moment ? Et tu en as pensé quoi des miennes ? 





Partager l'article sur

0 petits mots